La grosse galère de Hirvonen lors de la 10e étape

Victime notamment d'un accrochage avec un camion, le Finlandais a perdu plus de quatre heures à l'issue de la journée du jeudi, et fait définitivement une croix sur tout espoir de podium.

Jeudi matin, Mikko Hirvonen (Mini) pointait encore au cinquième rang à 53 minutes du leader Sébastien Loeb (Peugeot), un mauvais chemin emprunté lors de la cinquième étape lui ayant fait perdre contact avec les hommes de tête après un solide début de course.

Pour autant, Hirvonen et son équipier Michel Périn pouvaient espérer se hisser dans le top 3 final en cas d'ennuis rencontrés par les leaders. Mais la dixième étape commençait mal pour "Hirvo", qui se perdait à deux reprises, crevait par deux fois, puis commençait à rencontrer des problèmes de boîte de vitesses.

Mais le pire était à venir pour le pilote Mini, avec… une collision en course avec un camion. 

"Nous suivions un camion depuis pas mal de temps", expliquait Mikko Hirvonen à Motorsport.com à son retour au bivouac de San Juan, jeudi, dans la nuit. "Puis ce camion en a dépassé un plus lent, et ce dernier s'est retrouvé dans la poussière du camion plus rapide."

"Il a commencé à ralentir, et j'ai énormément ralenti à mon tour mais, tout de même, dans la poussière, il est un peu sorti de la route. J'étais en seconde, j'ai vu le camion et j'ai freiné, mais nous l'avons un peu tapé à l'arrière."

"[Ma] boîte de vitesses était cassée, je ne pouvais donc pas faire marche arrière et m'en aller. Dans la poussière, il ne nous a pas vus, il a fait marche arrière sur notre capot et a cassé notre radiateur."

Même avec 5h30 de retard, la course continue

Après avoir fini par se sortir de cette situation, Hirvonen est rentré (tard) au bivouac, et pointe désormais à un lointain 15e rang, à 5h36 du nouveau leader Stéphane Peterhansel. Le pilote Mini confirme par ailleurs que sa voiture, rentrée au bivouac sans capot avant, est bel et bien en mesure de poursuivre la course pour les deux étapes restantes.

"Lorsque nous étions en train de réparer le radiateur, j'ai enlevé le capot car il était complètement endommagé", poursuit-il. "Maintenant, si on remet un nouveau capot, la voiture est parfaitement bien, hormis la boîte de vitesses qui est endommagée."

Rappelons qu'en 2016, pour sa première participation au Dakar, Mikko Hirvonen avait fait forte impression en terminant à une très bonne quatrième place au général, déjà associé à Michel Périn sur une Mini X-Raid.

Propos recueillis par Valentin Khorounzhiy

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Mikko Hirvonen
Type d'article Réactions
Tags cars, x-raid