Honda : "15 ou 20 motards peuvent encore gagner"

partages
commentaires
Honda :
Par : Jean-Philippe Vennin
13 janv. 2018 à 14:35

Le directeur sportif de l'équipe HRC, dont un des pilotes, Kevin Benavides, occupe la tête du classement général au terme de la première semaine, estime que la course demeure très ouverte dans la catégorie motos.

#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#5 Monster Energy Honda Team Honda: Joan Barreda
#5 Monster Energy Honda Team Honda: Joan Barreda

Contrairement à ce qu'il en a été du côté des voitures, les cinq premières étapes péruviennes n'ont pas vraiment décanté la situation sur deux roues. Malgré des spéciales extrêmement difficiles dans les dunes, aucun concurrent n'a pris d'avantage qui pourrait s'avérer décisif. Les trois premiers du classement se tiennent en moins de quatre minutes, les neuf premiers en moins de 20 minutes et les 15 premiers en moins d'une heure.

Kevin Benavides occupe la tête dur sa Honda, avec 1'57 d'avance sur Adrien van Beveren (Yamaha) et Matthias Walkner (KTM) alors qu'on ne compte qu'un seul absent parmi les favoris – et non des moindres : Sam Sunderland (KTM), le vainqueur 2017, qui s'est blessé à la réception d'une bosse.

"Personne ne peut être écarté [de la liste des vainqueurs potentiels]. Les 15 ou 20 premiers motards ont une chance de gagner", déclarait vendredi à Motorsport.com Raul Castells, qui dirige l'équipe Honda de Benavides et de Joan Barreda, quatrième à moins de dix minutes malgré une grosse erreur de navigation qui lui a fait perdre beaucoup de temps. "Chaque jour, des choses se passent et on ne peut baisser la garde. Un jour vous êtes dixième, le lendemain vous pouvez être devant."

"Pour les jours à venir, il n'y a pas de stratégie, seulement de maintenir Kevin en tête et d'essayer de faire remonter Joan aussi haut que possible. Sachant où en est Joan, il a aussi une chance de gagner. C'est une approche normale."

Étape marathon ce week-end

Le Dakar entre ce week-end dans sa deuxième semaine avec les deux plus longues spéciales dans le cadre d'une étape marathon (sans assistance entre les deux jours) en Bolivie. Ce samedi, ce sont 425 kilomètres chronométrés que les concurrents ont entamés après 300 kilomètres de liaison.

"Notre moto est une des meilleures en altitude et elle ne nous inquiète pas du tout", assure Castells. "Je pense que les autres sont plus inquiets que nous, alors nous restons calmes." 

Propos recueillis par Sergio Lillo

Prochain article Dakar
Yamaha : "Van Beveren s'adapte à tous les terrains"

Article précédent

Yamaha : "Van Beveren s'adapte à tous les terrains"

Article suivant

Quads & SxS - Casale et Varela en tête

Quads & SxS - Casale et Varela en tête

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Joan Barreda , Kevin Benavides
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités