Le clan Mini attend son heure

Alors que les Peugeot et les Toyota se serrent de près aux premières positions du classement général à l'issue des deux premières étapes, l'équipe Mini X-Raid attend un terrain plus favorable pour s'exprimer.

Pendant que les Peugeot et les Toyota ont déjà entamé leur bataille à l'avant du classement, les deux marques occupant les cinq premières places du classement général provisoire après les deux premières étapes de cette édition 2017, le clan Mini X-Raid assiste - pour l'instant - de loin aux hostilités.

Du côté des troupes de Sven Quandt, le meilleur représentant est pour l'heure le nouveau venu Yazeed Al-Rajhi (transfuge de Toyota), le pilote saoudien pointant au sixième rang en compagnie de son équipier Timo Gottschalk à 5'12" de la Peugeot 3008 DKR du leader Sébastien Loeb.

"La spéciale d'aujourd'hui [mardi] n'était pas très agréable", regrettait Al-Rajhi. "Elle comptait beaucoup de zones rapides et de lignes droites. Nous avons essayé de maintenir une vitesse de pointe élevée car, même si vous ne perdez que deux kilomètres/heure par rapport à vos rivaux, cela vous fait perdre beaucoup au bout du compte. Nous occupons maintenant la sixième position, et il y a encore dix étapes à disputer. Nous voulons pousser dans le 'vrai' Dakar, il n'était question que de vitesse jusqu'ici."

Quant à Mikko Hirvonen, qui dispute là son deuxième Dakar, toujours associé à Michel Périn après une première édition plus que concluante avec Mini l'an dernier (quatrième du général), l'ancien pilote WRC occupe pour l'heure le huitième rang du général à 8'49" de Loeb, les deux pilotes Mini encadrant au classement la Peugeot 3008 DKR du tenant du titre, Stéphane Peterhansel.

Ce n'était pas une spéciale typée WRC, cela ressemblait plus à du dragster !

Mikko Hirvonen.

"Dix kilomètres de lignes droites, un virage, encore 15 kilomètres à fond…", résumait Hirvonen au sortir de l'étape. "Nous avons perdu un peu de temps en raison d'une température moteur trop élevée, mais nous occupons toujours une position prometteuse. Après tout, il y a encore pas mal de jours à boucler".

"Ce n'était pas une spéciale typée WRC, cela ressemblait plus à du dragster !"

Du côté des autres pilotes Mini X-Raid, Jakub Przygonski occupe le 11e rang (+10'47"), Orlando Terranova pointe à la 13e place (+13'11"). On retrouve Mohammed Abu-Issa en 19e position (+27'52"), alors que Boris Garafulic, Sylvio Barros et Stephan Schott sont respectivement 22e, 26e et 28e du classement provisoire, le dernier cité pointant à près de trois quarte d'heure du leader.

Les pilotes Mini attendent la troisième étape entre San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy, qui devrait réserver davantage de parcours typé WRC, et même des franchissements de rivière.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Mikko Hirvonen , Yazeed Al-Rajhi
Type d'article Réactions
Tags mini, x-raid