Loeb perd du temps, Peterhansel gagne et prend la tête

Les Peugeot de Peterhansel et Sainz ont signé un doublé pour l'équipe française sur ce Dakar, mais l'ordre a changé parmi les pilotes de celle-ci au classement général.

Stéphane Peterhansel a remporté sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar 2016 devant Carlos Sainz. Devancé de 23 secondes par l'Espagnol lors de notre point à mi-étape, il a pris le dessus à l'intermédiaire suivant pour sept secondes. Il a alors augmenté rapidement son avance, qui a dépassé de peu (deux secondes) la minute deux points de passage plus loin pour se stabiliser un long moment... avant d'être divisée par deux au douzième et dernier intermédiaire.

Le quintuple vainqueur de l'épreuve sur quatre roues s'impose finalement pour 17 secondes et prend la tête du classement provisoire, Sébastien Loeb ayant perdu beaucoup de temps sur la fin.

L'Alsacien a connu une étape faite de hauts et de bas. Après s'être maintenu en 2e position à une vingtaine de secondes de Peterhansel au début, il est passé en tête au quatrième waypoint pour quatre secondes... puis a perdu aussitôt près de deux minutes au WP5. Il a ensuite repris une quinzaine de secondes à ses équipiers mais leur a cédé régulièrement du terrain à partir de ce moment. Son retard a dépassé les deux minutes au WP7 puis les trois au WP9.

Al Rajhi devance Loeb

Alors qu'elle avait de nouveau tendance à se réduire, la différence est soudainement passée à 8’03” au WP12. Et Loeb a terminé la spéciale en 8’15” de plus que Peterhansel, se retrouvant 2e du classement à 27 secondes de Peterhansel. Il a même perdu la 3e place de la spéciale au profit d'un étonnant Yazeed Al Rahji.

Quatrième d'un bout à l'autre de la spéciale avant de passer l'ancien leader du général sur la fin, le Saoudien n'a cessé de faire le trou avec Nasser Al-Attiyah et le devançait d'un peu plus de deux minutes au 11e et avant-dernier intermédiaire. Le manque de progrès des Mini, dominées non seulement par les 2008 DKR 16 mais aussi aujourd'hui par une Toyota, n'en est que plus évident.

Le vainqueur en titre précède les trois autres Mini de Nani Roma, Orlando Terranova et Mikko Hirvonen qui ont toutefois repris des couleurs par rapport aux Toyota, tandis que celle d'Erik van Loon – qui a signalé la “Toy” de Bernhardt ten Brinke arrêtée et en flammes – complète le top dix.

Elle précède la quatrième Peugeot officielle de Cyril Despres.

Dakar 2016 – Étape 6 - Classement autos

P.Pilote/copiloteMarqueÉcartPénalité
1 302

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot

05:01:07 -
303

 Carlos Sainz

 Lucas Cruz

Peugeot

00:00:17 -
30

 Yazzed Al Rajhi

 Timo Gottschalk

Toyota

00:07:19 -
314

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena

Peugeot

00:08:15 -
5 300

 Nasser Al-Attiyah

 Matthieu Baumel

Mini

00:08:51 -
304

 Nani Roma

 Alex Haro Bravo

Mini

00:11:01 -
310

 Orlando Terranova

 Bernardo Graue

Mini

00:13:06 -
315

 Mikko Hirvonen

 Michel Périn

Mini

00:14:15 -
301

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota

00:15:14 -
10  306

 Erik van Loon

 Wooter Rosegaar

Mini

00:16:45 -

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar
Sous-évènement Étape 6 : Uyuni - Uyuni
Type d'article Rapport d'étape
Tags cars, loeb, peterhansel, peugeot, sainz