Lourde pénalité pour Barreda, Quintanilla nouveau leader !

Dominateur lors des deux dernières journées, Joan Barreda a écopé d'une heure de pénalité pour ravitaillement en essence en zone non-autorisée lors de l'étape du jeudi. Pablo Quintanilla hérite de la première place.

Vainqueur de la troisième étape, Barreda s'était emparé de la tête du classement général par la même occasion. Deuxième de la spéciale du jeudi derrière Matthias Walkner (KTM), le pilote espagnol avait conforté sa position de leader, comptant 18 minutes d'avance sur son plus proche poursuivant, le Chilien Pablo Quintanilla au guidon de sa Husqvarna.

Mais Barreda, ainsi que ses équipiers de chez Honda Michael Metge et Paulo Goncalves, ont été lourdement sanctionnés pour avoir ravitaillé en essence dans une zone non-autorisée lors de cette journée du jeudi. Les autres pilotes Honda, Franco Caimi et Pedro Bianchi Prata, ont écopé de la même punition, pour les mêmes raisons.

Après cette décision, Pablo Quintanilla hérite de la première place du classement général provisoire, le Chilien comptant deux minutes d'avance sur Matthias Walkner, désormais deuxième, alors que Stefan Svitko (KTM) grimpe au troisième rang, à près de six minutes du leader.

Quant à Joan Barreda, il rétrograde au neuvième rang, à près de 42 minutes du nouveau leader.

Jeudi, le Dakar a vu l'abandon de Toby Price (KTM), le vainqueur de l'édition 2016 ayant chuté lourdement, et souffrant d'une fracture du fémur.

Le premier pilote français est Xavier de Soultrait, sixième au guidon de sa KTM, avec 12'38 de retard.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Joan Barreda
Type d'article Actualités
Tags bikes, honda, pénalité