Maroc, étape 3 - Nouvelle galère pour Sébastien Loeb

L'apprentissage du franchissement des dunes, exercice difficile s'il en est, se fait dans la douleur pour le nonuple Champion du monde des Rallyes et son copilote Daniel Elena.

Après s'être retrouvée sur le flanc au km 68 de la boucle de M'Hamid (mais apparemment sans être partis en tonneau comme nous l'avons indiqué précédemment), puis avoir été dépannée au bout de trois heures par un autre concurrent, la Peugeot 2008 DKR 2015+ n°312 est cette fois bien partie en tonneau à 14 kilomètres de l'arrivée.

Dans un communiqué publié à 21h35, le Team Peugeot Total a expliqué qu'il était à la recherche d'une solution pour permettre à Loeb et Elena de repartir jeudi pour la quatrième étape.

Rappelons que cela s'est beaucoup mieux passé pour Carlos Sainz et Lucas Cruz qui, sur leur 2008 version 2016, ont remporté l'étape et augmenté leur avance au général pour la porter à 5’20” sur la Mini X-Raid de Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel.

Avec cette nouvelle victoire d’étape, nous confirmons une nouvelle fois que nous sommes dans la bonne direction,” a déclaré le pilote espagnol. “Aujourd’hui, c’était l’étape la plus difficile depuis le début. Surtout, le fait d’être la première voiture à prendre la route n’est pas facile.”

Malgré cela, nous avons bien roulé. Lucas a fait un très bon travail, la voiture était très bien et moi je suis content de mon rythme.”

Ce jeudi aura lieu la quatrième et avant-dernière étape, entre Zagora et Agadir (348 km dont 293 de spéciale).

A propos de cet article
Séries Dakar
Pilotes Carlos Sainz , Sébastien Loeb
Type d'article Résumé de spéciale