Dakar
05 janv.
-
17 janv.
Événement terminé

Motos, étape 3 - Brabec impérial, des chutes et des écarts énormes

partages
commentaires
Motos, étape 3 - Brabec impérial, des chutes et des écarts énormes
Par :
7 janv. 2020 à 11:32

Ricky Brabec a éparpillé la concurrence sur une troisième étape du Dakar marquée par des écarts énormes mais aussi par des chutes pour certains des favoris.

La boucle de 491 km (dont 414 chronométrés) autour de Neom, deuxième partie de l'étape marathon pour les motards, a fait pas mal de dégâts ce mardi sur le Dakar. Plusieurs chutes sont à déplorer, et non des moindres, qui vont affecter la lutte pour la victoire finale.

Tombé lourdement dès le troisième kilomètre, Adrien van Beveren (Yamaha) a été contraint à l'abandon et pris en charge par les équipes médicales, l'organisation de l'épreuve s'étant toutefois montrée rassurante en précisant qu'il n'avait pas perdu connaissance. Le Français jette l'éponge pour la troisième année consécutive alors qu'il occupait une place aux portes du top 10. D'après les premiers examens, il souffre d'une fracture de la clavicule droite et d’un hématome à la hanche.

Lire aussi :

Vainqueur avec brio la veille, Ross Branch a lui aussi chuté et s'est blessé à l'épaule. Le Botswanais a pu repartir en serrant les dents, et s'il lâche plus d'une heure à l'arrivée, il a au moins pu rallier le bivouac. "J’ai eu un peu de malchance et j’ai chuté au km 88", raconte-t-il dans des propos rapportés par ASO. "Je suis sorti un peu large d’un virage et il y avait ce rocher que j’ai tapé avec l’arrière. Cela m’a éjecté et je suis un peu froissé, mais c’est la course j’imagine. On va juste essayer de finir maintenant."

Pendant ce temps, Ricky Brabec a fait le show et mis tout le monde d'accord sans sourciller. L'Américain a avalé le parcours du jour en 4h08'23, reléguant son coéquipier José Ignacio Cornejo à 9'39 et Joan Barreda à 13'16. Le pilote Honda fait logiquement la bonne opération du jour, tandis que le leader Sam Sunderland a cédé du terrain en perdant au total 38 minutes. Distancé de 24 minutes, Pablo Quintanilla (Husqvarna) a lui aussi perdu énormément de temps.

Expliquant qu'il roulait "tranquille" après avoir appris l'abandon de son coéquipier et compatriote Van Beveren, Xavier de Soultrait semblait en route pour une belle étape, mais le pilote Yamaha s'est perdu dans la dernière portion. Le tenant du titre Toby Price (KTM) a connu la même mésaventure, et les deux hommes ont vu s'envoler de précieuses minutes. Le Français a concédé 48 minutes et l'Australien 35 minutes. 

Au classement général, Brabec s'empare des commandes avec une confortable avance sur ses plus proches poursuivants. Cornejo et Bareda sont à un quart d'heure et forment avec Kevin Benavídes un quatuor Honda en tête du Dakar. 

Motos - Classement général provisoire après l'étape 3

Pos. Pilote Moto Temps
1

United States Ricky Brabec

Honda 11h17m56s
2

Chile José Ignacio Cornejo

Honda +15m02s
3

Spain Joan Barreda

Honda +15m14s
4

Argentina Kevin Benavídes

Honda +16m12s
5 Austria Matthias Walkner KTM +17m56s
6

Argentina Luciano Benavides

KTM +19m44s
7 Chile Pablo Quintanilla Husqvarna +21m25s
8 United Kingdom Sam Sunderland KTM +34m38s
9 Australia Toby Price KTM +38m23s
10 France Xavier de Soultrait Yamaha +54m00s

Article suivant
Al-Attiyah agacé par les crevaisons en série

Article précédent

Al-Attiyah agacé par les crevaisons en série

Article suivant

Autos, étape 3 - Grosse bataille entre briscards aux commandes

Autos, étape 3 - Grosse bataille entre briscards aux commandes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Catégorie Étape 3
Auteur Basile Davoine