Formule 1 MotoGP
14 août
EL1 dans
2 jours
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
15 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin V
12 août
EL1 dans
02 Heures
:
35 Minutes
:
44 Secondes
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
98 jours
WRC
04 sept.
Shakedown dans
23 jours
18 sept.
Prochain événement dans
36 jours

Nasser Al-Attiyah ferait-il de l'œil à Peugeot?

partages
commentaires
Nasser Al-Attiyah ferait-il de l'œil à Peugeot?
Par :
20 janv. 2016 à 15:00

Le double vainqueur du Dakar a été impuissant cette année face aux Peugeot 2008, même s'il a gagné deux étapes et finalement rallié l'arrivée en 2e position.

Nasser Al-Attiyah, X-Raid Team
#300 Mini : Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel
Les seconds chez les autos Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel
#300 Mini : Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel
Nasser Al-Attiyah, Sébastien Loeb, Peugeot Sport
#300 Mini : Nasser Al-Attiyah and Matthieu Baumel
Nasser Al-Attiyah
#300 Mini : Nasser Al-Attiyah and Matthieu Baumel
Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel jouent au baby-foot

Des trois Peugeot qui précédaient la Mini du Qatari au classement général au terme de la première semaine, une seule restait au sommet de la hiérarchie pour l'arrivée finale, samedi à Rosario. Un problème sur la Lionne de Stéphane Peterhansel aurait peut-être suffi au vainqueur de la Coupe du Monde 2015 des Rallyes-Raids (mais aussi du Championnat du Moyen-Orient des Rallyes et Champion du monde WRC2 comme en 2014) pour remporter un troisième succès.

Tout semble néanmoins indiquer que la passation de pouvoir a été effectuée et que la discipline est peut-être entrée pour quelques années dans une nouvelle ère Peugeot. Et Al-Attiyah en a l'air bien conscient, comme l'ont démontré ses propos à l'arrivée de la dernière spéciale entre Villa Carlos Paz et Rosario, samedi.

Je suis un homme libre,” a-t-il déclaré. “Si quelqu'un me propose un contrat, je peux partir car je n'ai pas de contrat [chez X Raid Mini].” Cela ne serait pas un appel du pied, que ça y ressemblerait étrangement.

Moins de rallyes

Al-Attiyah a mis une partie de son programme de sports mécaniques entre parenthèses pour cette année, afin de se concentrer sur sa participation à la compétition de ball-trap aux Jeux olympiques de Rio. C'est ainsi qu'il ne devrait pas prétendre à sa propre succession en WRC2, bien qu'ayant annoncé un programme sur une Skoda Fabia R5. En revanche, quelques participations éventuelles en World RX seraient à l'étude.

C'est donc plus probablement en pensant à 2017 que le pilote a entamé des discussions, au moins indirectes semble-t-il, avec Peugeot Sport. Tout en ménageant son employeur actuel qui a fait appel d'une décision de la direction de course de ne pas pénaliser Peterhansel pour un ravitaillement que l'équipe allemande considère comme interdit en spéciale, en raison d'un trou dans le règlement, il tient à reconnaître les mérites de l'équipe rivale et victorieuse.

Les règles sont les règles... mais Stéphane a fait un excellent travail et Peugeot a été très fort dès le début,” a-t-il souligné. Ou comment ménager au mieux la chèvre et le chou...

Al-Attiyah, qui a déjà rejoint la meilleure équipe du moment en intégrant celles de Volkswagen puis Mini, et pourrait également courir avec sa propre équipe comme il a déjà pu le faire, s'est dit finalement satisfait d'une 2e place qui était sans doute le meilleur résultat qu'il ait pu espérer cette année.

Le sentiment, avant le départ, était que nous pourrions être sur le podium, mais nous ne savions pas à quelle place,” dit-il. “Je suis heureux d'être 2e, pour démontrer les capacités de l'équipe.”

La compétition a été rude, surtout parce que Giniel [de Villiers, sur sa Toyota] s'est toujours montré régulier et nous a mis la pression. Je suis heureux de finir à cette position car nous avons démontré un bon niveau de performance.”

C'est un jeu très simple et il faut apprendre à gérer mais on n'est jamais sûr de rien. Un exemple est Carlos Sainz, qui menait et a ensuite abandonné. Après avoir perdu une heure, c'est bon d'être sur le podium.”

Jean-Paul Cottret, le triomphe dans la discrétion

Article précédent

Jean-Paul Cottret, le triomphe dans la discrétion

Article suivant

Jutta Kleinschmidt reprend du service chez X-raid

Jutta Kleinschmidt reprend du service chez X-raid
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Nasser Al-Attiyah
Auteur Jean-Philippe Vennin