Nasser Al Attiyah – Les Peugeot ne tiendront pas la distance

partages
commentaires
Nasser Al Attiyah – Les Peugeot ne tiendront pas la distance
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
Traduit par: Emmanuel Rolland
30 déc. 2015 à 13:15

Le double vainqueur du Dakar ne croit pas que les Peugeot 2008 DKR constituent une menace sérieuse sur la durée du rallye lors de cette édition 2016.

Nasser Al-Attiyah
#301 Mini: Nasser Al-Attiyah, Mathieu Baumel
Stephane Peterhansel et Jean-Paul Cottret, Peugeot 2008 DKR16
Sébastien Loeb, Cyril Despres, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel
Stephane Peterhansel et Jean-Paul Cottret, Peugeot 2008 DKR16
Carlos Sainz, Peugeot 2008 DKR16
Carlos Sainz, Peugeot 2008 DKR16
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Carlos Sainz et Lucas Cruz avec la Peugeot 2008 DKR16

La firme au Lion avait effectué son retour sur le Dakar en 2015, mais a connu une expérience difficile, marquée par le manque de fiabilité du nouveau prototype 2008 DKR.

Nasser Al-Attiyah (Mini), vainqueur du dernier Dakar, estime ainsi que, en dépit de l’impressionnante équipe de pilotes alignés par Peugeot, le manque d’expérience de l’équipe française pourrait lui être encore fortement préjudiciable lors de cette édition 2016, où les 2008 DKR risquent selon lui de ne pas voir l’arrivée.

Je ne pense pas que leurs voitures puissent tenir au bout des 13 jours car la voiture est encore neuve.

Nasser Al-Attiyah.

"Peugeot compte de nombreux grands noms mais, comme vous le savez, l’équipe est encore nouvelle", a expliqué Al-Attiyah à Motorsport.com. "Elle peut se porter aux avant-postes au début, puis disparaître car la voiture manque de développement".

"[Les pilotes Peugeot] Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel font partie des meilleurs pilotes, mais je ne pense pas que leurs voitures puissent tenir au bout des 13 jours car la voiture est encore neuve", poursuit Al-Attiyah. "C’est seulement leur deuxième participation au Dakar, et ils ont besoin de temps”.

Le pilote qatari est en revanche plus enthousiaste lorsqu’il évoque les chances de son équipe Mini X-Raid, vainqueur des quatre dernières éditions du Dakar. "Mini n’a rien à ajouter [après 2015] excepté quelques petites choses", continue le vainqueur 2015. "La Mini a davantage d’expérience dans le Dakar et en rallye tout-terrain, elle bénéficie de la performance et de la fiabilité, elle peut supporter les longues distances".

"La Mini est la voiture qui s’est imposée consécutivement sur les quatre dernières années. Bien sûr, il y a beaucoup de raisons pour cela : c’est une voiture performante, et nous disposons d’une équipe forte, qui dépense de l’argent en développement".

"Mini a remporté le Dakar 2012 après des années de développement. Mais peut-être que Peugeot peut créer la surprise, je ne sais pas où ils en sont au niveau du développement", conclut Nasser Al-Attiyah.

Propos recueillis par Khodr Rawi

Prochain article Dakar
Tom Coronel - "P..., j'y retourne à nouveau!"

Article précédent

Tom Coronel - "P..., j'y retourne à nouveau!"

Article suivant

Toyota, la surprise du chef?

Toyota, la surprise du chef?

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Carlos Sainz , Stéphane Peterhansel , Nasser Al-Attiyah
Équipes Peugeot Sport
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Interview