Autos, étape 11 - Première victoire pour Ten Brinke

Le jeune pilote néerlandais a dominé la 11e spéciale du Dakar, la "Super Fiambalá" reliant Bélen à Chilecito en Argentine, et a consolidé sa quatrième place d'un classement général dont les Peugeot occupent toujours les deux premières positions.

Intégré cette année à l'équipe officielle Toyota dont la destinée a été reprise en main par la structure belge Overdrive, qui préparait déjà les pick-up Hilux et alignait jusqu'alors ceux des concurrents privés en disposant, Bernhard ten Brinke a obtenu sa première victoire d'étape sur le Dakar et la troisième du constructeur japonais après les deux signées Nasser Al-Attiyah.

Cinquième à s'élancer dans les 280 kilomètres chronométrés de ce mercredi après un parcours en demi-teinte la veille, qui avait permis à son autre équipier, Giniel de Villiers, de revenir à 33 secondes de lui seulement au général, Ten Brinke a fait la course en tête à partir du troisième waypoint et augmenté régulièrement son avance sur Al-Attiyah d'abord, Carlos Sainz ensuite et enfin Cyril Despres.

Al-Attiyah ayant en effet baissé de rythme, ce sont les trois Peugeot qui ont terminé groupées en 15 secondes derrière le vainqueur du jour – Despres à 4'35, Sainz, leader du classement général, à 4'40, et Stéphane Peterhansel à 4'50 – alors que le Qatari s'est classé à 5'56 de son jeune équipier.

Ouvrant la route, Peterhansel a connu un cheminement inverse de celui de ce dernier, cédant pas mal de terrain en début de parcours, et comptant jusqu'à près de six minutes et demie de retard sur Ten Brinke au cinquième waypoint, avant d'inverser puis de stabiliser la tendance. Revenu sur Sainz, il ne lui cède du coup que dix secondes au classement général, l'écart passant à 50'45, et augmente de 1'06 son avance sur le troisième, Al-Attiyah, laquelle est désormais de 23'17.

Hirvonen dans le rythme... mais pas longtemps

Un peu plus loin derrière, dans le match des Toyota, Ten Brinke a donc repris 5'56 au Qatari et réduit son retard sur celui-ci à 3'33, et pas moins de 11'57 à De Villiers pour se ménager une marge de 12'30 sur le Sud-Africain.

Khalid Al-Qassimi, bon cinquième de la spéciale précédente sur sa 3008 DKR privée, a cédé beaucoup de terrain ce mercredi.

En tête au niveau des deux premiers waypoints avec 17 puis 11 secondes d'avance sur Ten Brinke, et passé deuxième au WP3 mais à 13 secondes seulement du Néerlandais, Mikko Hirvonen semblait en mesure d'offrir une première victoire d'étape à Mini et au nouveau buggy X-Raid. Mais l'ancien pilote de WRC a endommagé son bolide rouge peu après et a dû s'arrêter longuement pour réparer.

L'avant-dernière vraie spéciale de jeudi sera longue de 375 kilomètres dans le cadre de la 12e étape entre Chilecito et San Juan, laquelle comprendra aussi 348 kilomètres de liaison.

Classement général

 

Pilote

Copilote

Voiture

Temps

& écarts

 Carlos Sainz

 Lucas Cruz

Peugeot  36h26'27
2

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot  50'45

 Nasser Al-Attiyah

 Mathieu Baumel

Toyota  1h14'02

 Bernhard ten Brinke

 Michel Périn

Toyota  1h17'35

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota  1h30'05
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Bernhard Ten Brinke
Équipes Toyota Racing
Type d'article Rapport d'étape