Autos, étape 7 - Sainz encore vainqueur et nouveau leader

partages
commentaires
Autos, étape 7 - Sainz encore vainqueur et nouveau leader
Par : Jean-Philippe Vennin
13 janv. 2018 à 20:42

L'Espagnol a signé sa seconde victoire consécutive en spéciale et creusé nettement l'écart avec les Toyota, mais l'important retard pris par Stéphane Peterhansel ne devrait pas trop affaiblir la situation de l'équipe Peugeot.

Carlos Sainz ne croyait pas si bien dire en affirmant que les deux spéciales du week-end, dans le cadre d'une étape marathon sans assistance entre les deux, seraient une phase cruciale de la quinzaine. L'Espagnol, qui a triomphé avec une marge impressionnante de 12'05 et 14'19 sur les Toyota pilotées par Giniel de Villiers et Nasser Al-Attiyah, se retrouve en effet largement en tête du classement provisoire, avec plus d'une heure d'avance sur le dernier cité.

Après Cyril Despres, désormais très loin au classement, et Sébastien Loeb, qui a abandonné dès mercredi, la mauvaise série s'est en effet poursuivie pour Peugeot puisque Stéphane Peterhansel est resté immobilisé près d'une heure et 45 minutes après avoir heurté une pierre en dépassant un motard au km 186. Triangle de suspension et amortisseur arrière gauche de sa 3008 DKR Maxi n'ayant pas résisté au choc, il a fallu une longue séance de mécanique à Peterhansel et Jean-Paul Cottret, avec l'aide de leurs équipiers Cyril Despres et David Castera, avant de pouvoir repartir.

Leader du classement général, Peterhansel possédait près de trois minutes d'avance sur Sainz, qu'il précédait déjà de 27 minutes au classement général, au moment de l'incident. Ayant conservé un rythme équivalent à celui de l'Espagnol après être reparti, il conserve la troisième place du général entre Al-Attiyah et De Villiers.

Toyota en embuscade

Troisième avant cette première spéciale bolivienne, Bernhard ten Brinke a été dépassé par les deux autres pilotes officiels Toyota Overdrive, De Villiers et Al-Attiyah. L'équipe belgo-japonaise est plus que jamais en embuscade pour profiter d'un éventuel nouveau des Peugeot. 

Jakub Przygonski, Martin Prokop et Lucio Álvarez ont devancé Ten Brinke sur la fin de cette étape entre La Paz et Uyuni. À noter que Mikko Hirvonen, Orlando Terranova et Yazeed Al-Rajhi sont restés bloqués en début de parcours dans la boue due aux pluies tombées précédemment. Eugenio Alos et Patrick Sireyjol, qui étaient neuvième et dixième du général, ont aussi perdu beaucoup de temps.

Ce dimanche a lieu la plus longue spéciale du rallye avec ses 498 kilomètres auxquels s'ajoutera une courte liaison de 87 kilomètres, le tout entre Uyuni et Tupiza.

Classement général

 

Pilote

Copilote

Voiture

Temps

& écarts

 Carlos Sainz

 Lucas Cruz

Peugeot  21h41'38

 Nasser Al-Attiyah

 Matthieu Baumel

Toyota  1h11'29

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot   1h20'46 

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota  1h20'54 

 Bernhard ten Brinke

 Michel Périn

Toyota  1h25'04
6

 Jakub Przygonski

 Tom Colsoul

Mini 2h19'02
7

 Martin Prokop

 Jan Tomanek

Ford 2h22'39
8

 Khalid Al-Qassimi

 Xavier Panseri

Peugeot 2h41'26
9

 Patrick van Merksteijn

 Maciej Marton

Toyota 4h23'35
10

 Lucio Álvarez

 Robert Howie

Toyota 5h14'16

 

 

Prochain article Dakar
Peterhansel : "Un bruit et un impact énormes"

Article précédent

Peterhansel : "Un bruit et un impact énormes"

Article suivant

Autos, étape 7 - Catastrophe pour Peterhansel 

Autos, étape 7 - Catastrophe pour Peterhansel 

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Carlos Sainz
Équipes Peugeot Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Rapport d'étape