Autos, étape 7 - Catastrophe pour Peterhansel 

Nouveau coup de théâtre sur la route du Dakar avec les déboires de Stéphane Peterhansel qui était leader au classement général et est immobilisé depuis plus d'une heure à l'heure où ces lignes sont publiées.

Peterhansel semblait mener grand train sur cette première spéciale bolivienne du Dakar, et première de deux spéciales enchaînées samedi et dimanche sans assistance. Le leader du classement général possédait 2'50 d'avance sur son équipier Carlos Sainz, parti avant lui dans la spéciale, quand il a dû s'immobiliser au 186e des 425 kilomètres avec un triangle de suspension et des amortisseurs endommagés, indiquait Peugeot Sport.

Plus d'une heure plus tard, Peterhansel et son copilote Jean-Paul Cottret (qui ont reçu l'aide de Cyril Despres et David Castera, très loin au classement général sur la troisième 3008 DKR officielles) ne sont toujours pas repartis. Sainz et Lucas Cruz, qui comptaient 27 minutes de retard sur eux, sont virtuellement leaders du rallye sur ce qui pourrait être la dernière des quatre Peugeot officielles encore aux avant-postes. L'Espagnol est par ailleurs largement en tête de la spéciale.

Ce sont sans doute tous les espoirs de 14e victoire sur le Dakar qui s'envolent pour Peterhansel. L'arrivée de la septième spéciale est prévue dans la soirée, heure de Paris.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Stéphane Peterhansel
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Actualités