Réactions
Dakar Dakar

Van Beveren a lourdement chuté en évitant un chameau

Adrien van Beveren n'est plus en position de gagner le Dakar à la régulière mais un premier podium lui tend les bras. Pourtant, une rencontre avec un chameau a bien failli très mal tourner...

#42 Monster Energy Honda: Adrien van Beveren

Sur une 11e étape qui ne faisait pas dans la dentelle, Adrien van Beveren a conforté ce jeudi sa place sur le podium du Dakar 2024. Le Français a notamment profité des malheurs techniques de "Nacho" Cornejo, mais lui aussi a bien failli tout perdre, dans des circonstances peu banales. 

"Il y avait un troupeau d'une dizaine de chameaux en plein milieu de la piste", raconte-t-il. "Ça arrive d'en voir, ce sont des animaux du désert. C'était une piste principale très rapide, quelques kilomètres après le ravitaillement."

Cette rencontre impromptue s'est mal terminée pour le pilote Honda, qui en a été quitte pour une belle chute. Sans gros bobo finalement, alors qu'il redoutait le pire une fois le contrôle de sa machine perdu.

"Quand je suis arrivé, ils se sont écartés, ils sont partis sur la gauche", explique Adrien van Beveren. "Au moment où j'ai réaccéléré pour les doubler par la droite, l'un des derniers a changé d'avis et est revenu sur la droite. C'était trop tard, j'allais trop vite. J'ai voulu l'éviter mais il y avait un gros caillou sur le bord de la piste et j'ai pris la pierre. Je ne sais même pas si j'ai touché le chameau, il n'y en avait pas quand je me suis relevé. Je n'ai pas pu éviter la pierre, je suis passé par-dessus la moto à haute vitesse."

"Je me suis dit : 'Ça va faire mal'. Je pense que j'ai atterri sur la tête, ça a fait des roulés-boulés. J'étais sonné mais l'airbag a fait un beau boulot. J'ai ramassé la moto, elle était un peu endommagée mais j'ai réussi à finir. J'ai dû baisser la vitesse sur la fin mais je m'en sors bien."

Lire aussi :

La victoire d'étape est revenue à Ross Branch devant Ricky Brabec, ce dernier étant désormais idéalement placé pour remporter le rallye vendredi. Pour Adrien van Beveren, la perspective de monter enfin sur le podium final du Dakar se profile puisqu'à la troisième place du général, il compte désormais 24 minutes d'avance sur son plus proche poursuivant.

"Je me battais pour essayer de passer Ross au classement général", précise le Nordiste. "J'étais à 50 secondes ce matin, je me suis battu sur la spéciale. J'ai lâché beaucoup de temps mais j'ai tout donné : jusqu'à ce que ça arrive, j'étais à 200%. Il y avait beaucoup de caillasses et j‘avais à cœur de montrer que ce n'était pas un problème, je sais aussi rouler dans les caillasses"

Quatrième en 2022, cinquième l'an passé, Adrien van Beveren doit désormais conclure sur la courte dernière spéciale (175 km) qui pourrait le récompenser de tous ses efforts, dans un Dakar où il a notamment empoché deux victoires d'étape, dont une sur le "48H Chrono". 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Motos, 11e étape - Le patron, c'est Brabec !
Article suivant Autos, 11e étape - Sainz file vers la victoire, Loeb sauve son podium

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France