Le DTM rêve de convaincre Alonso pour une pige

Pourrait-on voir prochainement Fernando Alonso au départ d'une course de DTM ? C'est le souhait de Gerhard Berger, toujours à la recherche de vedettes pour attirer davantage les projecteurs sur le championnat qu'il dirige.

Le DTM rêve de convaincre Alonso pour une pige

Patron du DTM, Gerhard Berger n'a pas caché qu'il adorerait convaincre Fernando Alonso de venir participer à une manche du championnat en tant qu'invité, alors que des discussions ont déjà eu lieu avec le pilote par le passé. Depuis 2018, la discipline a ajouté un point de règlement qui permet de faire courir des pilotes vedettes en provenance d'un autre univers. Sébastien Ogier, Alex Zanardi et plus récemment Andrea Dovizioso ont ainsi pris part à des manches de DTM, attirant ainsi un peu plus de lumière sur la série. Valentino Rossi devrait lui aussi sauter le pas prochainement.

"J'aime ces gars qui font toujours quelque chose le week-end, car pour moi c'est ça être un vrai pilote de course", explique Gerhard Berger. "Ils vivent à travers la course. On peut en discuter, on peut voir la concentration. Je préfère ça. Sebastian Vettel adorerait le faire [une pige en DTM], et je pense que Lewis Hamilton aussi. Ce sont tous des 'racers', ils s'en vont faire du karting la semaine."

"Fernando [Alonso], j'adorerais qu'il soit là. C'est un grand pilote. Nous en avons en fait discuté, brièvement. Vous connaissez Fernando, ça dépend de Toyota. Mais c'est très impressionnant car quoi qu'il fasse, il le fait bien. C'est un pilote de course, peu importe où il va. Je n'ai pas de contact avec lui [actuellement], mais Fernando court partout et le fait brillamment."

Lire aussi :

Dans ses propos, Berger laisse clairement entendre qu'une pige d'Alonso en DTM dépendrait avant tout de ses engagements avec Toyota. Le double Champion du monde de Formule 1 a mis fin à son aventure en WEC avec le constructeur japonais après sa deuxième victoire aux 24 Heures du Mans le mois dernier, mais les liens pourraient se poursuivre. Une participation au Dakar avec Toyota a plusieurs fois émergé parmi les rumeurs, tout comme un hypothétique test en WRC, avant que Toyota ne minimise l'ampleur de tout ceci.

Récemment, Alonso a insisté sur le fait qu'il ne fermait la porte à aucune option, et qu'il avait des projets importants pour la suite. Son désir de conquérir la Triple Couronne est toujours au centre du jeu, sachant que les 500 Miles d'Indianapolis constituent désormais l'unique pièce manquante du puzzle. Néanmoins, une saison complète en IndyCar ne serait pas à l'ordre du jour pour 2020.

partages
commentaires
C'était un 1er juillet : Jabouille fait gagner Renault en F1
Article précédent

C'était un 1er juillet : Jabouille fait gagner Renault en F1

Article suivant

Red Bull n'a "aucune intention de remplacer Gasly"

Red Bull n'a "aucune intention de remplacer Gasly"
Charger les commentaires