Bruno Spengler espérait mieux à Hockenheim

partages
commentaires
Bruno Spengler espérait mieux à Hockenheim
8 mai 2015 à 08:48

Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team Schnitzer BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM
Arrêt aux stands pour Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM

11e le samedi, puis 9e à Hockenheim lors de l'ouverture du championnat DTM, Bruno Spengler (BMW) aurait souhaité meilleurs résultats pour démarrer la saison. Manquant de performance en qualification, le pilote Canadien a dû ensuite composer avec une BMW M4 meurtrie par les contacts dans le peloton. Le champion 2012 entend bien repartir de l'avant après cette entame difficile.

Auteur d'une petite erreur en qualification pour la course 1, le Québécois décrochait un lointain 17e rang sur la grille de départ pour la course 1. En course, après un bon départ, il était percuté par l'Audi de Miguel Molina, qui lui endommageait des éléments aérodynamiques sur sa voiture : il coupait la ligne d'arrivée au 11e rang, à la porte des points.

"Le bilan n’est pas forcément positif mais demain est un autre jour", confiait Bruno Spengler à Motorsport.com. "Il y a quelque chose à travailler, à chercher, à analyser des qualifications pour trouver de la performance, c’est notre challenge pour la course de dimanche".

Après un warm-up disputé sous la pluie, la piste s'assèche durant la courte séance de qualification (20 minutes). Dès lors, les temps ne vont cesser de tomber jusqu'à la dernière minute de la séance. Bruno Spengler fait à peine mieux que la veille, et signe le 13e meilleur chrono.

Il faut analyser pourquoi notre performance en qualifications n’est pas encore assez bonne.

Bruno Spengler.

Après un départ sur le sec, la pluie fait son apparition aux alentours du 10e tour, et Spengler est l'un des premiers pilotes à s'arrêter pour faire monter des pneus rainurés. Une manœuvre qui lui fait gagner plusieurs places dans le peloton, le Canadien émergeant momentanément au 6e rang. Mais, en défendant sa position face à la Mercedes de Gary Paffett en pleine remontée, et qui le percutait à l'arrière droit. Encore une fois, des éléments aérodynamiques étaient endommagés dans le choc sur la BMW numéro 7, qui devait ensuite ralentir sa cadence, et terminer 9e. Deux petits points, c'est la maigre moisson de Bruno Spengler à Hockenheim. 

"C’est bien d’avoir récupéré des points, j’aurais évidemment aimé en prendre davantage", expliquait-il à Motorsport.com. "Il faut analyser pourquoi notre performance en qualifications n’est pas encore assez bonne. Notre rythme en course a l’air meilleur, et si nous parvenons à partir un petit peu plus devant cela devrait aller mieux pour marquer des plus gros points".

Prochain article DTM
Une "coupe du monde" entre le DTM et le Super GT à l'étude pour 2017

Article précédent

Une "coupe du monde" entre le DTM et le Super GT à l'étude pour 2017

Article suivant

Mercedes signe son retour aux affaires

Mercedes signe son retour aux affaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Pilotes Bruno Spengler
Type d'article Interview