Changement de format pour le DTM en 2017

La série allemande de supertourisme changera à nouveau son format de course en 2017, avec cette fois deux durées d'épreuves identiques, et un arrêt aux stands obligatoires lors de chacune des deux manches.

Depuis son retour à un format de deux courses par week-end en 2015, le championnat DTM présentait une course de 40 minutes et sans arrêt aux stands le samedi, puis une course de 60 minutes avec un arrêt obligatoire le dimanche.

Cette année, toutes les courses feront 55 minutes plus un tour, toujours disputées le samedi et le dimanche, et comprendront chacune un arrêt obligatoire.

Les couvertures chauffantes ont été interdites, en raison de l'introduction des pneus tendres, et des voitures considérablement modifiées.

Les équipes sont également restreintes à deux pistolets pneumatiques pour les changements de roue, avec deux seuls mécaniciens désormais, un de chaque côté, cela pour rallonger le temps des ravitaillements. Aucune fenêtre de ravitaillement ne sera imposée par ailleurs.

"Le nouveau format de course encouragera les stratégies créatives et du sport de haut niveau de la part des équipes et des pilotes", a ainsi expliqué Florian Zitzlsperger, l'un des membres dirigeants de l'ITR, promoteur du DTM.

"Pour les spectateurs, le DTM entend offrir des courses encore plus spectaculaires lors des deux journées d'un week-end de course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Type d'article Actualités