Course 2 – Ekström s’impose et s’installe en tête du championnat

partages
Course 2 – Ekström s’impose et s’installe en tête du championnat
Par : Emmanuel Rolland
2 août 2015 à 15:03

Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Gary Paffett, ART Grand Prix Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM
Mike Rockenfeller, Audi Sport Team Phoenix Audi RS 5 DTM
Nico Müller, Audi Sport Team Rosberg Audi RS 5 DTM
Timo Scheider, Audi Sport Team Phoenix Audi RS 5 DTM
Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
António Félix da Costa, BMW Team MTEK, BMW M4 DTM

Parti de la pole position, Mattias Ekström (Audi) a remporté la course 2 à Spielberg. Le pilote suédois, qui précède Gary Paffett (Mercedes) et Edoardo Mortara (Audi) prend du même coup la tête du classement après la sortie de route de Wehrlein (Mercedes) dans le dernier tour.

La pluie ayant déjà contraint les organisateurs d’annuler la course 3 de la Formule 3 Euroseries continue de tomber abondamment sur le circuit de Spielberg, et le départ est différé de dix minutes pour les concurrents du DTM, qui s’élanceront derrière la voiture de sécurité.

Après cinq tours effectués au ralenti, les pilotes sont lâchés et Mattias Ekström profite de l’avantage de bénéficier de la meilleure visibilité pour creuser rapidement l’écart en tête de la course devant Rockenfeller (Audi), Gary Paffett (Mercedes) et Pascal Wehrlein (Mercedes) alors que Christian Vietoris (Mercedes) s’offre une excursion dans le bac à graviers. Auteur d’un bon départ, Adrien Tambay (Audi) évolue en 8e position.

Frustré de n’avoir pu décrocher la pole, Gary Paffett met rapidement la pression sur Rockenfeller pour le gain de la 2e place. De nombreux pilotes choisissent de stopper dès le 8e tour pour observer leur changement de pneus obligatoire. C’est le cas notamment des BMW de Wittmann, Farfus, Blomqvist et Glock.

Pascal Wehrlein connaît une alerte en virant large dans le bac à graviers au 9e tour : le leader du championnat perd trois places, et chute au 7e rang. Un tour plus tard, Gary Paffett prend l’avantage sur Mike Rockenfeller à l’issue d’une belle manœuvre de dépassement à l’extérieur. Voici le pilote anglais en deuxième position, en mission pour aller chercher le leader Mattias Ekström : 4.3 secondes séparent les deux hommes. Paul Di Resta sort dans les graviers à son tour avant de reprendre la piste.

Paffett met la pression

Mauvaise journée pour Wehrlein : le pilote allemand sort une nouvelle fois dans le bac à graviers, et perd deux positions supplémentaires : le voilà 9e. Tambay est remonté au 6e rang avant de stopper à son tour aux stands pour son changement de gommes au 15e tour. Troisième, Rockenfeller observe son arrêt au 18e tour, imité par Gary Paffett le tour suivant. Ekström passe aux stands au 20e tour, et conserve la tête avec une avance même plus élevée sur Paffett, ce dernier comptant près de sept secondes sur le Suédois, se voyant suivi à deux secondes par Edoardo Mortara (Audi). Auteur d’une belle course, Adrien Tambay perd de nombreuses positions après un tête-à-queue.

S’il avait perdu du temps sur Ekström à l’issue des arrêts aux stands, Gary Paffett revient rapidement sur le pilote suédois qui mène toujours la course. Alors qu’il reste 13 minutes à l’horloge, l’écart entre les deux hommes est tombé sous la barrière des trois secondes (2.948 secondes).

L’écart se stabilise toutefois aux alentours de 2.5 secondes entre les deux hommes, et Ekström remporte son 23e succès et, surtout, s’installe en tête du championnat grâce à ce succès, alors que Pascal Wehrlein (Mercedes) perd le commandement après avoir été victime d’un accrochage polémique dans le dernier tour avec Timo Scheider (Audi) et Robert Wickens (Mercedes).

Le strike de Scheider dans le dernier tour

Alors qu’il a longtemps envisagé la victoire, Gary Paffett (Mercedes) termine 2e devant Edoardo Mortara (Audi), qui s’installe au 2e rang du championnat devant Wehrlein. Les Audi de Mike Rockenfeller et Nico Müller complètent le top 5, alors Scheider, qui a fait le ménage en poussant la Mercedes de Wickens, qui poussait lui-même son équipier Wehrlein dans le dernier tour, termine 6e devant les Mercedes de Lucas Auer, Maximilian Götz, Christian Vietoris et Paul Di Resta. Enorme désillusion pour BMW, qui ne peut placer aucune de ses voitures dans les points, son meilleur représentant, Antonio Felix Da Costa, échouant au 11e rang. Auteur d’un beau début de course, Adrien Tambay (Audi) se contente finalement de la 17e place.

Classement course 2 :

 Cla   Nº   Pilote   Voiture / Moteur   Temps/Ecart 
1 Mattias Ekström Audi 1:01'47.136 
2 Gary Paffett Mercedes 4.334
3 48  Edoardo Mortara Audi 23.555
4 99  M.Rockenfeller Audi 25.445
5 51  Nico Müller Audi 29.964
6 10  Timo Scheider Audi 41.946
7 22  Lucas Auer Mercedes 43.726
8 84  Maximilian Götz Mercedes 44.620
9 C.Vietoris Mercedes 1'00.668
10 Paul Di Resta Mercedes 1'01.506
11 13  A.F.da Costa BMW 1'05.663
12 Marco Wittmann BMW 1'06.995
13 77  Martin Tomczyk BMW 1'07.700
14 17  Miguel Molina Audi 1'10.505
15 16  Timo Glock BMW 1'11.638
16 Bruno Spengler BMW 1'13.669
17 27  Adrien Tambay Audi 1'15.250
18 53  Jamie Green Audi 1'22.362
19 18  Augusto Farfus BMW 1'26.870
20 36  Maxime Martin BMW 1'40.397
21 Robert Wickens Mercedes Collision
22 94  Pascal Wehrlein Mercedes Collision
23 31  Tom Blomqvist BMW Not running
24 12  D.Juncadella Mercedes Not running

 

 

Prochain article DTM
Championnat - Ekström nouveau leader

Article précédent

Championnat - Ekström nouveau leader

Article suivant

Gary Paffett - "Nous aurions dû être en pole !"

Gary Paffett - "Nous aurions dû être en pole !"