Daniel Juncadella impressionné par les débuts d’Esteban Ocon

Indisponible le vendredi pour raisons de santé, Daniel Juncadella a suivi avec attention les débuts en DTM d’Esteban Ocon, qui l’avait remplacé pour les EL1 au volant de la Mercedes C63 DTM du Mücke Motorsports.

Pilote de réserve de l’équipe Mercedes depuis le début de l’année, Esteban Ocon avait été appelé en dernière minute pour sauter dans le baquet de Daniel Juncadella pour les essais libres 1, alors que l’Espagnol était affaibli par une intoxication alimentaire. Alors qu’il n’avait plus pris le volant de la C63 dernière génération depuis le mois de décembre, le jeune Normand s’est acquitté de sa tâche au mieux, en prenant ses marques progressivement tout au long de la séance qu’il concluait logiquement au 24e et dernier rang, mais à seulement 1,5 seconde du meilleur temps absolu de Jamie Green (après avoir pointé à quatre secondes en début de séance), et à 54 millièmes de l’Audi de l’expérimenté Miguel Molina, qui le précédait au classement.

A nouveau sur pied le samedi matin, Daniel Juncadella reprenait sa place pour les EL2, et pour le restant du week-end (le pilote espagnol se classait 13e et 12e des deux courses), mais ne manquait pas de saluer les performances de son remplaçant d’un jour.

Esteban avait des pneus qui avaient déjà 15 tours, avec le DRS, mais avec beaucoup d’essence.

Daniel Juncadella.

"Je pense qu'Esteban a fait un super boulot, même si de l’extérieur les gens ne voient que son dernier chrono", a expliqué Juncadella. "Mais je sais ce qu’il en était de la voiture, surtout combien d’essence il avait, et de quels pneus il disposait ; on peut donc dire qu’il était sur le même rythme que Pascal [Wehrlein]. Je pense qu’il s’est vraiment bien adapté à la voiture".

"Jamie [Green] était en pneus neufs, il a utilisé le DRS, et il embarquait peu d’essence", poursuit Juncadella. "Esteban avait des pneus qui avaient déjà 15 tours, avec le DRS, mais avec beaucoup d’essence. Dans ces conditions, rouler dans le même rythme que Pascal [Wehrlein] et Christian [Vietoris], c’était très bien".

Esteban Ocon est fortement pressenti pour devenir pilote titulaire Mercedes pour la saison DTM 2016.

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim II
Circuit Hockenheim
Pilotes Daniel Juncadella , Esteban Ocon
Type d'article Résumé de course
Tags dtm, juncadella, mercedes, ocon