DTM - Adrien Tambay, 22 ans et du talent à revendre

Adrien Tambay soufflait hier ses 22 bougies

Adrien Tambay soufflait hier ses 22 bougies. L’occasion de revenir sur la belle aventure de l’unique Français engagé en DTM, dixième du précédent exercice.

Difficile de savoir ce qui a été le plus difficile pour le natif de Paris. Sa titularisation ou son adaptation à l’un des championnats de tourisme les plus relevés du monde ? Au terme d’une première saison concluante, force est de constater que rien ne résiste au jeune Tambay, qui – cela ne fait aucun doute – est bien le fils de son père.

Patrick Tambay l’a dit et redit, la place qu’Adrien a acquis chez Audi Sport, au sein du team Abt qui est plus est, n’est que le fruit d’heures de travail et d’acharnement, le portefeuille n’ayant jamais influé son employeur. Deux confrontations avec dix autres pilotes et un entretien avec Emmanuel Pirro puis le Dr Wolfgang Ullrich (à la tête du département motorsport d’Audi) plus tard, le contrat d’Adrien était paraphé et le volant décroché.

Ce volant qui a bien failli ne pas être disponible, Ingolstadt n’étant pas sûr de pouvoir tenir les délais. Seules sept A5 DTM devaient initialement être engagées en 2012, la huitième se greffant au programme cette année. Il n’en a finalement rien été et Adrien Tambay se voyait offrir une voiture flambant neuve pour la première manche de la saison, à Hockenheim.

Sept rendez-vous plus tard, le Français inscrivait ses premiers points dans la compétition. Dix très exactement, en terminant au sixième rang à Zandvoort. Plus tôt dans la saison, Adrien Tambay s’était déjà fait remarquer, notamment dans l’exercice délicat des qualifications. Mais c’est à Valencia, lors de l’avant-dernière manche de la saison, que le plus jeune des pilotes Audi allait exploser. Une deuxième place largement méritée, derrière un intouchable Augusto Farfus Jr… il n’en fallait pas plus pour séduire le petit monde du championnat de tourisme allemand.

En 2012, seul Augusto Farfus Jr, toujours lui, s’est montré meilleur rookie en terme de résultat. Au classement de ce même mini-championnat, Adrien Tambay s’est classé troisième, encore devancé par Dirk Werner. Il se retrouve néanmoins devant Andy Priaulx, Robert Wickens ou Roberto Merhi, respectivement triple champion du monde WTCC, champion 2011 de Formula Renault 3.5 et champion 2011 de F3 EuroSeries. Et dire qu’il n’a que 22 ans… Encore tous nos voeux pour lui et vivement que cette nouvelle saison débute !

en partenariat avec DTMLive

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Patrick Tambay , Augusto Farfus , Robert Wickens , Dirk Werner , Adrien Tambay , Roberto Merhi , Andy Priaulx
Type d'article Actualités