Le DTM a tenté d'associer Villeneuve et Hülkenberg

Abandonné à cause de la crise sanitaire, un projet visait à confier une Lamborghini à Jacques Villeneuve et Nico Hülkenberg en DTM.

Le DTM a tenté d'associer Villeneuve et Hülkenberg

Alors que le DTM est en pleine mutation et va vivre sa première saison sous la réglementation GT3, ses organisateurs font tout leur possible pour attirer des grands noms et séduire les passionnés. Patron du championnat, Gerhard Berger se démène sur ce front et c'est ainsi qu'il a joué un rôle majeur pour que Red Bull s'engage avec une Ferrari qui sera confiée à Alexander Albon, Liam Lawson et Nick Cassidy.

L'Autrichien visait toutefois encore plus haut dans l'espoir d'attirer des stars. D'après les informations de Motorsport.com, il a tout mis en œuvre pour que Jacques Villeneuve et Nico Hülkenberg soient de la partie. Le Champion du monde 1997, qui fêtera ses 50 ans le mois prochain, aurait manifesté son intérêt tandis que le pilote allemand avait testé une Lamborghini Huracán l'année dernière sur le Nürburgring et figure de longue date dans les petits papiers de Gerhard Berger.

Lire aussi :

Une équipe engageant une Lamborghini était supposée être financée par un fonds d'investissement suisse, qui en contrepartie souhaitait convier des invités en bord de piste avec des prestations clé en main lors des week-ends de course. Un accord avait été trouvé avec le constructeur italien pour disposer d'une Huracán GT3 ainsi que de pièces de rechange et d'ingénieurs à sa disposition pendant deux ans.

La crise sanitaire perdurant et s'aggravant avec l'apparition de nouveaux variants dans plusieurs pays d'Europe, les restrictions décidées localement ont mis ce projet en péril, avec une grande incertitude autour de la possibilité d'accueillir des convives sur les circuits. Les investisseurs ont retiré leur offre et le projet a été abandonné. "Les sponsors ne veulent pas et ne peuvent pas s'engager s'ils ne savent pas où ils vont", soulignait Gerhard Berger le mois dernier. "Personne ne connaît l'avenir sur le plan économique. Nous ne savons pas si nous pouvons prévoir d'accueillir des spectateurs, et si oui dans quelle mesure et dans quelles conditions."

Pour sa part, Nico Hülkenberg va connaître une deuxième année consécutive sans volant de titulaire en Formule 1. Pigiste de luxe chez Racing Point en 2020, il est annoncé proche d'un poste de réserviste pour Mercedes et Aston Martin tandis qu'il fait de son retour à plein temps sur la grille en 2022 sa priorité. "Pour moi, cette année il s'agit de rester sur le radar de la Formule 1, de tirer le maximum de chaque opportunité lorsqu'elle se présente", a-t-il indiqué récemment à Motorsport.com. "Et avoir aussi un œil sur 2022 : est-ce qu'il y a quelque chose qui arrive ? Un autre retour ?"

Avec Sven Haidinger 

partages
commentaires
L'ex-pilote de F1 Christian Klien pilotera en DTM en 2021

Article précédent

L'ex-pilote de F1 Christian Klien pilotera en DTM en 2021

Article suivant

Marcel Fässler annonce sa retraite

Marcel Fässler annonce sa retraite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM , Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Nico Hülkenberg
Auteur Basile Davoine