DTM - Bienvenue au "Monaco allemand"

C’est un incontournable du calendrier, un rendez-vous qui marque la mi-saison en DTM et lors duquel le spectacle est toujours au rendez-vous

C’est un incontournable du calendrier, un rendez-vous qui marque la mi-saison en DTM et lors duquel le spectacle est toujours au rendez-vous. Lui, c’est le Norisring, le tracé urbain de la ville de Nuremberg, presque à mi-chemin entre les sièges d’Audi (Ingolstadt) et de BMW (Munich).

Lui, c’est également celui que l’on surnomme fréquemment le “Monaco allemand” de l’autre côté du Rhin. Et pour cause, les similitudes sont nombreuses avec l’emblématique Grand Prix monégasque de Formule 1. Alors oui, il n’y a ni rocher, ni mer, ni voiliers de luxe, mais le Norisring est bien LE rendez-vous glamour du championnat de tourisme allemand.

Il y a tout d’abord ce cadre. Unique circuit urbain du calendrier DTM, le Norisring est l’unique tracé sur lequel l’erreur n’est pas permise puisque comme à Monaco, ce sont les rails de sécurité qui longent la piste.

Le mur en béton à la sortie de l’unique chicane du circuit porte d’ailleurs les stigmates de ces écarts que certains pilotes se permettent. Ces mêmes pilotes qui disputent ensuite la course sans rétroviseur droit, ou même sans portière pour certains !

Cliquez ici pour lire la suite de ce dossier, en partenariat avec DTMLive



Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Type d'article Actualités