DTM - BMW : Du champagne millésime 1992

Deux, c’est le nombres de courses qu’il aura fallu attendre pour voir BMW-Motorsport et sa M3 s’imposer en DTM, 20 ans après avoir soulevé son dernier trophée

Deux, c’est le nombres de courses qu’il aura fallu attendre pour voir BMW-Motorsport et sa M3 s’imposer en DTM, 20 ans après avoir soulevé son dernier trophée. Malchanceux il y a un peu plus d’une semaine, à Hockenheim, les hommes de Jens Marquardt ont su rebondir de la plus belle des manière en plaçant non pas une mais deux BMW M3 DTM sur le podium.

Celle de Bruno Spengler, tout d’abord, qui s’est imposé avec brio au Lausitzring ce dimanche. Le Canadien avait signé un premier exploit la veille en s’adjugeant la pole et s’était montré impressionnant solide en course, repoussant les nombreux assauts de son poursuivant Gary Paffett. Troisième, Augusto Farfus Jr. marquait quant à lui ses premiers points en DTM. A l’aise depuis le début du week-end, le Brésilien aura finalement réussi à transformer sa seconde place sur la grille en troisième place finale.

Un peu plus loin dans le classement, mais toujours dans les points, le champion en titre pointait enfin le bout de son nez. Certes, ce ne sont que six petits points mais Martin Tomczyk en avait assurément besoin pour faire le plein de confiance. Et l’Allemand aurait sans doute pu faire mieux si le jeune team RMG avait mieux su gérer ses arrêts aux stands… ce qui ne fut pas le cas. Sur un circuit complexe ou les dépassements sont rares, l’ex-pilote aura dû se contenter de suivre le rythme imposé par les A5 devant lui…

« Aujourd’hui, c’est un rêve devenu réalité pour moi. Je suis si heureux que je voudrais faire une accolade à tout le monde chez Schnitzer. Ce fut un week-end parfait pour moi : la première pole position en DTM pour BMW depuis 20 ans, puis la première victoire depuis 1992. C’est l’un des plus beaux jours de ma vie. La course a été incroyable. Nous avons eu une belle bagarre avec les pilotes Mercedes et avons fait notre possible pour rester devant eux. Le dernier tour a été le plus long de ma carrière » , commentait Spengler peu après la course.

« Félicitations à BMW pour avoir fait de l’excellent boulot et de nous avoir donné cette voiture. Ce n’est que ma deuxième course en DTM et nous sommes une jeune équipe dans cette série. Cela nous surprend d’autant plus de finir sur le podium pour notre seconde course. Je me sens vraiment très bien. J’avais vécu des moments difficile à Hockenheim mais nous avons rectifié le tir avec brio. Une semaine après, la performance est très différente. Je suis très heureux d’avoir été en mesure de ramener la voiture à l’arrivée sans commettre la moindre erreur, malgré que Jamie Green m’ai mis la pression durant de nombreux tours. Merci au team RBM pour ses deux arrêts aux stands fantastiques » , exultait quant à lui Augusto Farfus Jr.

« La course ne s’est pas vraiment passé comme je le voulais. Le rythme de ma voiture était correct. Peut-être que nos arrêts aux stands et notre stratégie nous ont coûté une meilleure position sur la course. J’ai pu conserver ma position initiale des qualifications. Cela me rempli de confiance avant la course à Brands Hatch. Nous allons de nouveau être performants là bas. Félicitations à Bruno et Augusto ! C’est un résultat fantastique » , relativise enfin Martin Tomczyk.

Néanmoins, mieux vaut relativiser après cette incroyable performance de BMW-Motorsport. Car le l’Eurospeedway Lausitzring est un circuit très particulier et si la firme bavaroise a démontré de belles choses, tant en performance pure que lors du départ de la course (son véritable talon d’Achille étant donné que BMW avait pour habitude de prendre part à des compétitions avec un départ lancé), ses stratégies ainsi que l’efficacité de ses arrêts aux stands sont à améliorer. Mais assurément, la M3 DTM ne sera pas là pour faire de la figuration en 2012. Ses adversaires sont maintenant prévenus…

Via DTMLive

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk , Bruno Spengler , Augusto Farfus , Gary Paffett , Jamie Green
Type d'article Actualités