DTM - Chronique Mortara : deux courses, trois points !

Après avoir manqué les points suite à la sortie du safety car il y a un peu plus de deux semaines, à Hockenheim, Edoardo Mortara s'en est remis à un pilotage exemplaire et des choix stratégiques parfaits pour marquer ses premiers points en DTM lors...

Après avoir manqué les points suite à la sortie du safety car il y a un peu plus de deux semaines, à Hockenheim, Edoardo Mortara s'en est remis à un pilotage exemplaire et des choix stratégiques parfaits pour marquer ses premiers points en DTM lors de la course de Zandvoort.

Qualifié depuis la septième position sur la grille, son premier exploit du week-end, le franco-italien avait pris un bon envol et parvenait à conserver une position dans les points jusqu'à la première salve de ravitaillements. Dans le rythme des meilleurs tout du long, le jeune pilote Audi avait alors eu l'audace de s'arrêter avant (presque) tout le monde.

S'en était suivie une course propre et un pari gagnant puisque le champion F3 EuroSeries 2010 ralliait l'arrivée à une honorable sixième position, empochant par la même occasion ses trois premiers points dans la série. Une belle performance, prometteuse qui est plus quand on sait que Miguel Molina, meilleur espoir 2010, n'avait empoché "que" deux unités au même stade du championnat.

Cependant, la route est encore longue jusqu'à la finale de la saison, en octobre prochain sur le circuit de l'Hockenheimring. Satisfait de son week-end hollandais, Mortara est déjà concentré sur la prochaine course, à Spielberg. Dans sa chronique exclusive pour ToileF1.com, il revient sur ces trois jours de compétition à Zandvoort. Prochain rendez-vous avec Edoardo Mortara dans 3 semaines !





ToileF1 : Dès la première séance d'essais libres, on vous a senti à l'aise sur ce tracé de Zandvoort. Est-ce un circuit qui vous convient et qui convient à l'A4 spécification 2008 ?


E. Mortara : On était assez confiants avant de venir à Zandvoort. On savait que nos A4 avaient été performantes par le passé, mais avec les nouveaux pneus de cette année on ne peut jamais être certain de rien. Les premiers essais libres ne se sont pas super bien passés mais dès la seconde séance on a compris les problèmes que l'on pouvait avoir. Je me suis senti toujours plus à l'aise au fil du weekend. Grâce à mes bonnes performances en F3 EuroSeries j'étais également pour ma part assez confiant. Zandvoort est un circuit de pilotage où le pilote a réellement la possibilité de faire la différence.

ToileF1 : Vous avez atteint la Q3 lors des qualifications de samedi après-midi, devançant pas moins de deux pilotes officiels Audi. Avez-vous été satisfait par vos qualifications ?


E. Mortara : Oui, dans l'ensemble, ça s'est assez bien passé même si on aurait dû probablement aller en Q4. Lors de mon tour rapide je commets une erreur dans le dernier virage qui nous a couté une super performance. Je pense également qu'on aurait dû sauver un ou deux trains de pneus neufs. Ces derniers qui nous ont particulièrement fait défaut pendant la course.

ToileF1 : Ce n'était que votre deuxième course en DTM et vous avez déjà marqué les esprits en terminant à la sixième place. Racontez-nous votre course...


E. Mortara : Je prends un départ très moyen. Au premier virage je me laisse enfiler par Schumacher. Je pense avoir été trop gentil avec lui mais mon idée était de finir la course sans connaître de pépins. Le premier relais était un peu ennuyeux car j'étais coince derrière Schumacher et Paffett et malheureusement je ne pouvais pas aller plus vite. J'ai évité de les suivre de trop près afin de préserver mes pneus. Mon équipe m'arrête au 11ème tour afin d'effectuer le premier pit stop. Lorsque je ressors je connais des petits ennuis avec Stoddart qui arrivait au stand, mais tout compte fait je m'en sors sans dégâts.

J'ai poussé très fort les premiers tours du second relais afin de récupérer des places, tellement fort que j ai comblé l'écart avec Green et Tomczyk. Avec ce dernier on a eu une petite bagarre très fair play au premier virage, mais malheureusement je n'ai pas réussi à prendre l'ascendant. Pour ce qui est du reste de la course après, ayant des vieux pneus par rapport aux autres qui avaient des pneus neufs j'ai essayé de suivre la cadence mais au fil des tours j'ai connu des problèmes de dégradation et ait du me contenter de la 6ème place. Je retiendrai de cette course également la réalisation des meilleurs secteurs 1 et 2 avec des vieux pneus ce qui témoigne nettement de la qualité de notre performance ce weekend.

ToileF1 : Cette performance a-t-elle une saveur particulière lorsque l'on débute dans la compétition et que l'on termine meilleur rookie ?


E. Mortara : Oui, c'est sur, c'est toujours important de marquer les premiers points. On s'enlève une pression mais maintenant on a tous pris conscience que l'on peut, lors de weekends favorables, rivaliser avec les meilleurs pour autant que l'on se mette dans les conditions de le faire. Je pense que si nous avions pu garder un train de pneus neufs pendant la course et partir dans les 5 premiers (en qualifs je loupe le top 5 de 30 millièmes), on aurait dû finir sur le podium.

ToileF1 : La prochaine course se tiendra sur le Red Bull Ring, un tracé totalement inconnu pour vous. Comment allez-vous aborder ce troisième rendez-vous de la saison ?


E. Mortara : Comme chaque rendez-vous, en donnant le meilleur de moi même. Je commence a cerner le comportement de ma voiture. Je sais que ce n'est qu'un début et que nous ne sommes pas a l'abri d'une rechute mais je suis plutôt optimiste pour le reste de la saison. L'équipe travaille bien. L'entente avec mon ingénieur est très bonne. Parfois il n'en faut pas plus pour obtenir des bons résultats. De même je sais pertinemment que je ne joue pas le championnat ou les victoires, mais arriver régulièrement dans le top 8 est un objectif envisageable et réaliste.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Miguel Molina , Edoardo Mortara
Type d'article Actualités