DTM - Chronique Prémat : Un tour et puis s'en va

Auteur d'un bon début de week-end, qualifié pour la Q3 lors de l'habituelle séance qualificative, Alexandre Prémat a perdu toutes ses chances de bien figurer sur l'Eurospeedway Lausitzring dès le début de course

Auteur d'un bon début de week-end, qualifié pour la Q3 lors de l'habituelle séance qualificative, Alexandre Prémat a perdu toutes ses chances de bien figurer sur l'Eurospeedway Lausitzring dès le début de course.

Suite à un contact avec Mattias Ekström, le Français a été contraint à l'abandon dans le premier tour de la course. Déçu mais pas abattu, Prémat espère rebondir dès la prochaine manche, qui se tiendra au Norisring. Un tracé qu'il apprécie tout particulièrement.

Comme après chaque course, il revient sur son week-end, en exclusivité pour ToileF1.com, nous parle de ses objectifs pour la course à venir et répond à la meilleure question posée par un internaute du site.

Alexandre, le week-end avait bien commencé mais ne s'est pas très bien terminé. Expliquez-nous votre course.

Le résultat est un peu décevant, je suis déçu. Ça aurait pu bien mieux se finir et j'aurais pu finir dans les points, marquer des gros points. Les qualifs se sont plutôt bien passé samedi, on a réussi à aller en Q3. Les essais du vendredi et du samedi étaient bons eux aussi. Le vendredi, j'ai fait des longs runs pour préparer le set-up de la course. tout était bien, j'ai fait le quatrième temps. "Rocky" faisait des simulations de qualifications donc il mettait un peu plus les gaz.

Samedi matin on était pas trop mal non plus, sauf que je n'étais pas satisfait des performances des pneus, je n'ai pas réussi à vraiment les exploiter. En qualifs, ça se passe bien, on passe Q1, Q2 puis Q3. Et puis en course, en fait je me retrouve à côté de Timo (Scheider), on a une toute petite touchette, mais vraiment pas grand chose. Mais ça suffit pour me déstabiliser le train arrière et malgré que j'étais sur les freins, j'arrivais pas à freiner et je touche Mattias (Ekström).

C'est vraiment dommage de perdre encore des points comme ça mais je pense que sans cette petite touchette, j'aurais pu freiner la voiture et ça serait passé. J'ai vu les images quelques minutes après l'abandon, et en fait on voit pas vraiment Timo ne toucher mais avec une caméra embarqué et une vue de derrière, on remarque qu'il me touche et que ça me déstabilise le train arrière.

La presse allemande parle beaucoup de vous et de Gary Paffett suite à votre explication à l'issue de la course de Valencia. Est-ce réglé ou y-a-t'il réellement un contentieux entre vous ?

Tout est réglé, on en a discuté lui et moi lors du briefing des pilotes. Il n'y a aucun problème entre nous. De toute façon, il faut rester fair-play si on veut marquer des points. C'est plus les journalismes allemands qui ont voulu monter une petite histoire pour se mettre quelque chose sous la dent. Il ne se passe pas grand chose en DTM en ce moment, alors c'est le genre d'histoire qui fait parler.

Question de Dorian, l'internaute de ToileF1.com qui a été sélectionné cette fois-ci : Est-ce que vous pensez qu'un pilote peut jouer le titre au volant d'une voiture 2008 ?

Honnêtement, non. Pas le titre en tout cas ! Par contre, jouer le top5, là oui je pense que c'est possible. Les nouvelles Mercedes ont déjà pris une grosse avance au championnat, surtout Spengler, et puis les voitures 2009 sont quand même plus rapide en course et devraient marquer plus de gros points et plus souvent que nous.

Prochain rendez-vous, dans un mois, au Norisring. Un circuit où l'ont peut gagner avec une ancienne voiture, comme l'a démontré Jamie Green en 2009. Quelles sont vos attentes pour cette course ?

Gagner la course ! C'est un circuit que j'apprécie, j'y ai roulé en Formule 3 et j'ai gagné deux courses sur quatre, contre Rosberg, Kubica ou Hamilton entre autre. C'est un circuit qui correspond plus à mon style de pilotage donc j'espère que ça va me sourire et j'aimerais bien au moins monter sur le podium.

On devrait être vraiment pas mal parce qu'avec 25kg de moins par rapport aux nouvelles voitures. En freinage et en ré-accélération, sur la longueur de la course, on devrait faire jeu égal avec eux. Donc voila, je pense que la victoire est quelque chose de jouable sur cette course là, on verra bien.

Gagnez vous aussi votre casquette dédicacée par Alexandre Prémat en nous envoyant dès à présent votre question via ce formulaire, et ce avant le 2 juillet prochain. Si votre question est sélectionné, elle sera posée au pilote Français et nous vous remettrons votre cadeau. Bonne chance.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Mattias Ekström , Gary Paffett , Alexandre Prémat , Jamie Green
Type d'article Actualités