DTM - Chronique Prémat : Valencia, objectif podium !

Trois semaines déjà se sont écoulées depuis la manche d'ouverture de la saison de DTM, à Hockenheim

Trois semaines déjà se sont écoulées depuis la manche d'ouverture de la saison de DTM, à Hockenheim. Dans une semaine, les hostilités reprendront entre Audi et Mercedes.

Alexandre Prémat, le pilote français engagé dans le championnat de tourisme allemand pour le compte de l'Audi Sport team Phoenix, revient sur sa préparation, ses objectifs et sur l'actualité de DTM en exclusivité pour ToileF1.com.

Un mois s’écoule entre Hockenheim et Valencia. Que faites-vous durant cette période ?

C'est vrai que la trêve a été assez longue entre les deux courses. On a fait pas mal de choses... Déjà, je suis allé au Nürburgring rejoindre mon équipe, mes ingénieurs, mes mécanos et mes team managers. On a débriefé sur plus ou moins ce qu'il s'était passé durant le week-end à Hockenheim, les qualifs et la course.

On est revenu sur tout ça parce que c'est toujours important de faire le point. Après ça, je suis retourné chez moi une petite semaine, pendant laquelle j'ai fait énormément de sport, d'endurance pour être prêt physiquement. Et la semaine dernière, je suis retourné au Nürburgring pour faire des essais de pit stop afin de m'entraîner moi et les mécanos. C'est quelque chose de très important durant une course.

On a également fait un roll out, pour revérifier la voiture de Mike Rockenfeller et la mienne. On l'a fait maintenant car il y a les 24 heures du Nürburgring et que l'on aura plus le temps après. En gros, j'ai passé trois jours avec le team Phoenix pour revoir les données et travailler, j'ai fait beaucoup de sport et aussi quelques petites choses pour Audi France, mais rien de bien important.

N’est-ce pas trop difficile de reprendre après une longue coupure d’un mois ?

C'est toujours assez dur de reprendre après une longue coupure, mais je suis toujours dedans comme tous les dix jours on fait des roll outs avec l'équipe, donc au final, c'est pas aussi difficile que ça en a l'air. C'est toujours embêtant de ne pas rouler pendant un mois, mais c'est pareil pour tous les pilotes alors bon... Audi et Mercedes (équipe Abt et équipe HWA, ndlr) ont fait des essais, deux jours chacun, pour travailler sur les pneumatiques. Mais ce n'est pas un réel avantage en soi.

C’est la première fois qu’une course de DTM se dispute à Valencia. Pensez-vous pouvoir jouer le podium ?

Effectivement, c'est la première fois qu'on se rend à Valencia, un circuit assez atypique par rapport aux tracés allemands habituels. C'est un circuit avec deux-trois portions assez rapides, et deux portions qui sont assez lentes, et c'est vrai que par rapport aux voitures 2009, les voitures 2008 devraient vraiment bien se comporter. Je pense qu'on peut être aussi rapide qu'eux, voir plus rapide qu'eux en course.

Ça laisse présager un bon week-end. Pendant les essais hivernaux là-bas, avec Miguel Molina, on a réalisé les 2ème et 3ème meilleurs chronos, derrière [Ralf] Schumacher, mais on a les capacités pour monter sur le podium, c'est certain. Mon objectif, au vu de ce qu'on a montré à Hockenheim, c'est au minimum de monter sur le podium. C'est un objectif ambitieux mais je vais tout faire pour, je veux marquer des gros points !

Côté actualité, BMW a confirmé son intention de revenir en DTM. Comment voyez-vous ce retour du constructeur bavarois ? Peut-il donner des idées à d’autres constructeurs ?

Tout ça c'est très bien pour le championnat, que ce soit pour Mercedes, pour Audi ou pour BMW, qui sont trois gros constructeurs allemands. C'est génial d'avoir une plate-forme aussi belle. Après c'est vrai que si ça se mettait en place, peut-être que deux ou trois autres constructeurs viendront nous rejoindre, ce qui serait super. Mais je pense que ce n'est que le commencement, les championnats de tourisme sont en train de changer radicalement, donc pourquoi pas un championnat DTM à quatre ou cinq constructeurs en 2012.

Le Grand Prix de Monaco de F1 se dispute ce dimanche en Principauté. Un pronostique ?

Un pronostique pour Monaco ? Alors, par rapport aux essais d'hier que j'ai regardé, je dirais Alonso, Hamilton et Rosberg.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Alexandre Prémat , Mike Rockenfeller , Miguel Molina
Type d'article Actualités