DTM - Course : Des crashs, du suspens et un super Mortara

voir les faibles écarts en qualifications ou lors des différentes séances d’essais, le pire était à présager quant à l’intérêt de la course

voir les faibles écarts en qualifications ou lors des différentes séances d’essais, le pire était à présager quant à l’intérêt de la course. Il n’en a finalement rien été, le Red Bull Ring a été le théâtre d’une course pleine d’action, de rebondissements et qui a vu s’imposer pour la première fois le jeune Edoardo Mortara. Le Franco-Italien offre par ailleurs au team Rosberg sa première victoire en DTM. Martin Tomczyk (2ème) et Gary Paffett (3ème) auront tout tenté durant la course, mais ce week-end était résolument celui du nouvel espoir d’Audi.

Edoardo Mortara avait failli tout perdre dès les premiers mètres de la course, la faute à un départ totalement manqué. Gary Paffett n’allait pas manquer l’occasion de griller la politesse au poleman et à passer devant dès la première ligne droite, mais c’était sans compter sur le panache du pilote Audi, qui s’imposait à l’extérieur dans le premier virage. Spectateur de ce beau duel, Mattias Ekström allait rapidement déchanter lorsque Martin Tomczyk allait revenir à son niveau. Un peu plus loin derrière, les portières se fracassaient les unes aux autres, et ce petit jeu n’allait pas plaire à la Classe-C de Vietoris, parti en tête à queue et trainé sur plusieurs mètres par la M3 de Priaulx.

La M3 de Spengler n’allait pas apprécier non plus, et le Canadien avançait par la suite à un rythme de tortue, freinant du mieux qu’il pouvait les concurrents derrière lui, sans succès. de son côté, Timo Scheider retrouvait du poil de la bête après des qualifications manquées, mais il se trouvait très vite stoppé dans son élan par Augusto Farfus Jr, qui allait lui faire visiter le bac à gravier. Qu’à cela ne tienne, le champion 2008 et 2009 allait décaler sa stratégie avec brio. Les arrêts aux stands allaient quant à eux déterminer l’ordre final de la course. Le duel Mortara/Paffett tournait à l’avantage du premier, mais Tomczyk allait surgir de nul part et s’intercaler entre les deux hommes.

Plus loin, Joey Hand était victime d’une overdose d’Audi. En lutte avec Filipe Albuquerque durant toute la course, il allait finalement céder devant Mike Rockenfeller tandis qu’Albuquerque allait se faufiler dans la brèche et s’offrir l’Américain dans la foulée. Aux avants-postes, Mattias Ekström tentait finalement le tout pour le tout sur Gary Paffett pour la troisième place, mais c’était sans succès. Edoardo Mortara allait quant à lui se créer une légère marge de sécurité sur Martin Tomczyk, suffisant pour s’assurer la victoire devant le champion en titre. Gary Paffett grimpait de son côté sur le podium pour la quatrième fois en autant de courses et accentuait encore son avance au championnat.

Mattias Ekström, Jamie Green, Timo Scheider, Mike Rockenfeller, Filipe Albuquerque, Joey Hand et Augusto Farfus Jr. se partageait les points restants. Avec cinq voitures dans les points, Audi effectuait enfin son grand retour, pour le plaisir des amateurs de DTM. Car, à n’en pas douter, la lutte sera encore plus âpre à l’avenir et ce championnat 2012 de DTM s’annonce plus palpitant que jamais ! Retrouvez ci-dessous le classement complet de cette quatrième manche DTM de la saison, au Red Bull Ring (Autriche) :

voir le classement complet de la course

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Joey Hand , Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Augusto Farfus , Gary Paffett , Mike Rockenfeller , Filipe Albuquerque , Jamie Green , Edoardo Mortara
Type d'article Actualités