DTM - Course : Ekström n'a pas tremblé

Parti depuis la pole position, Mattias Ekström n'a jamais quitté la tête de la course et s'est facilement imposé ce dimanche au Nürburgring

Parti depuis la pole position, Mattias Ekström n'a jamais quitté la tête de la course et s'est facilement imposé ce dimanche au Nürburgring. Il a devancé Bruno Spengler, qui creuse par la même occasion l'écart en tête du championnat, et Mike Rockenfeller, deuxième à trois tours du but avant de bloquer ses pneumatiques dans le premier virage.

Timo Scheider a terminé la course en quatrième position, juste devant Martin Tomczyk, dont la voiture a été salement endommagée dès le premier tour en raison d'une friction avec Jamie Green, finalement sixième. Edoardo Mortara confirme son statut de meilleur rookie avec une belle septième place tandis que Gary Paffett se contente du point de la huitième place.

A noter la belle course de Filipe Albuquerque et surtout de David Coulthard, dans le rythme des leaders de la course mais seulement dix-septième à l'arrivée en raison d'une collision avec Ralf Schumacher en début de course. L'Allemand avait été contraint à l'abandon suite à cet accident et il a été le seul à ne pas rallier à l'arrivée. Au Classement général, pas de gros changement, le trio de tête reste le même et Bruno Spengler s'offre une petite marge de sécurité vis à vis de Martin Tomczyk.

Résumé :


Comme la veille, le ciel est menaçant par endroit au dessus du circuit du Nürburgring. Les températures sont similaires à celles du reste du week-end : il fait 17°C dans l'air et 25°C sur la piste. Rappelons que le tracé utilisé en DTM n'est pas le même qu'en F1. En effet, il s'agit d'une version sprint, largement raccourcie par rapport au tracé initial.

Mattias Ekström s'élancera depuis la pole position pour la première fois de la saison et sera accompagné sur la première ligne par Jamie Green. Parmi les pilotes les mieux classés au championnat, c'est Bruno Spengler qui a le mieux sorti son épingle du jeu. L'actuel leader du classement général s'élancera depuis la quatrième position, soit trois positions de mieux que Martin Tomczyk, son dauphin, et quatre de mieux que Timo Scheider, troisième au championnat.

La fenêtre de ravitaillements sera ouverte du 12ème tour au 37ème tour. Les pilotes devront obligatoirement effectuer deux arrêts avec changement des quatre pneumatiques dans cette fenêtre. Les pilotes s'élancent maintenant pour leur tour de chauffe avant de reprendre place sur la grille de départ. La procédure est lancée, les feux rouges s'allument tour à tour puis s'éteignent, c'est parti ! Excellent départ des deux Audi, Rockenfeller passe sans problème Green, qui perd de nombreuses positions et touche Tomczyk. L'avant de l'A4 2008 de l'Allemand est très amoché mais roule toujours.

Coulthard, Albuquerque, van der Zande et Schumacher sont à quatre de front dans la ligne droite à la fin du premier tour, impressionnant ! Et tête à queue pour Schumacher, qui ne parvient plus à redémarrer sa voiture. C'est l'abandon pour l'ex-pilote de F1. Il avait entrainé Coulthard à l'extérieur, après quoi l’Écossais l'a heurté à l'arrière gauche dans le virage souvent. Drapeau jaune agité dans le premier secteur. L'occasion de faire le point sur le classement après trois tours : Ekström est en tête. Il devance Rockenfeller et Spengler. Mortara est au pied du podium tandis que Scheider, Green, Tomczyk et Molina complètent le top8.

Coulthard passe par les stands pour changer de capot. Il occupait la quatorzième place et se retrouve maintenant bon dernier à un tour des leaders. La lutte est âpre entre Molina et Paffett pour le gain de la huitième place, synonyme de point. Le Britannique ne quitte plus les échappements de l'A4 qui le devance. Il comment cependant un légère erreur à la sortie du dernier virage, permettant à Albuquerque de prendre son aspiration et de le dépasser très proprement.

Molina est très lent, il crée un véritable bouchon derrière lui. Pas moins de sept voitures se tiennent en moins de trois secondes et peuvent viser cette huitième place. A l'avant, le topo est sensiblement le même : Ekström, Rockenfeller et Spengler ne se quittent pas, seul Mortara est logiquement distancé. Albuquerque fait sauter le bouchon et trouve l'ouverture sur Molina ! Très belle course du Portugais jusque là. Et il y a aussi du mouvement à l'avant. Scheider parvient à se défaire de Mortara et se retrouve maintenant en quatrième position.

Les stands sont ouverts et Tomczyk s'y engouffre d'entrée ! Il est imité par Molina, Paffett et van der Zande, qui ressortent dans le même ordre. Mortara et Green passent par les stands au tour suivant mais il est déjà trop tard, Tomczyk gagne deux positions, bien aidé par Mortara pour le coup. A noter que Coulthard suit parfaitement le rythme des leaders de la course, c'est dire s'il avait des chances de bien figurer aujourd'hui. Pendant ce temps, Tomczyk poursuit sa folle remontée au classement et passe maintenant Scheider, qui sortait tout juste des stands.

Rockenfeller et Spengler ont senti la menace et préfèrent s'arrêter tout de suite. Ekström est en revanche toujours en piste et tente un pari ! Ils ressortent des stands et conservent leur position vis à vis de Tomczyk, qui revient tout de même dans la course avec cette quatrième place provisoire. Ekström change de pneumatiques au seizième tour et reprend la piste juste devant Rockenfeller, il s'en est fallu de peu ! Et ça chauffe entre Tomczyk et Scheider, bien plus rapide que l'actuel dauphin de Spengler au championnat.

Meilleur tour en course pour Ekström, qui parvient enfin à céder compagnie à ses poursuivants. Et Scheider dépasse Tomczyk pour le gain de la quatrième place ! Spengler feinte de s'arrêter aux stands pour déstabiliser Rockenfeller mais l'Allemand ne bronche pas. On notera que les écarts sont relativement faibles et que tout est encore très ouvert, aussi bien pour la victoire que pour le podium ou les points.

Jamie Green ouvre la seconde salve d'arrêts ravitaillement au 23ème tour ! Près de quatre secondes d'arrêt, c'est un peu long pour le Britannique, dont l'objectif est de passer Mortara et Tomczyk. Ce dernier s'arrête d'ailleurs au tour suivant et conserve sa position vis à vis de Green. A l'avant de course, toujours pas de changement. Ekström creuse l'écart à coup de centièmes tandis que Scheider revient doucement sur Rockenfeller et Spengler.

Les pilotes n'ont plus que sept tours pour se décharger de leur second arrêt obligatoire. C'est désormais chose faite pour Mortara, qui perd malheureusement une position au profit de Green. Pendant ce temps, Engel manque de peu d'envoyer sa Classe-C dans un mur de pneus en freinant trop tardivement. Il était en lutte avec Vietoris. Spengler et Scheider aux stands ! Problème technique du côté de Mercedes, un mécanicien a du mal à changer la roue avant gauche de Spengler, dont l'arrêt est très long. Presque six secondes, le double de Scheider, qui se retrouve maintenant dans les échappements du Canadien.

Rockenfeller s'arrête au 32ème tour. Un arrêt propre qui lui permet de repartir sans problème devant Spengler. Seuls Coulthard et Ekström doivent encore changer de pneus. Ekström s'y atèle et reprend la piste après un arrêt éclair de 2.9 secondes. Le point sur la course après les ravitaillements : Ekström est toujours en tête et devance Rockenfeller et Spengler. C'est maintenant Scheider qui occupe la quatrième place. Tomczyk, Green, Mortara et Paffett se partagent les points restants.

Nous entrons dans les dix derniers tours et Rockenfeller commence à rencontrer des problèmes avec ses pneus. Il est plus que jamais sous la pression de Spengler pour le gain de la deuxième place. De son côté, David Coulthard est toujours aussi épatant cet après-midi. L'ex-pilote de F1 est collé à l'A4 de Scheider depuis bientôt dix tours et ne le lâche pas d'une semelle (il dispose cependant de pneus plus frais que les autres pilotes, s'étant arrêté le dernier). Dommage qu'il soit à un tour...

Plus que cinq boucles à couvrir et les positions sont figées. Spengler continue de mettre la pression sur Rockenfeller sans trouver d'ouverture. Grosse erreur du pilote Audi à deux tours du but ! Il tire tout droit, permettant ainsi à Spengler de passer en seconde position ! Rockenfeller a maintenant deux tours pour reprendre deux secondes au Canadien, ça semble joué. Le drapeau à damier est agité, c'est la victoire pour Mattias Ekström, sa première depuis Valencia en 2010 ! Bruno Spengler termine donc in-extremis en seconde position tandis que Mike Rockenfeller doit se contenter de la troisième place.

Fou de joie, Ekström n'hésite pas à faire quelques donuts devant le public, pendant que les autres pilotes rallient l'arrivée. Timo Scheider échoue au pied du podium et devance Martin Tomczyk, Jamie Green, Edoardo Mortara et Gary Paffett. Place à la trêve maintenant, le prochain rendez-vous DTM n'aura pas lieu avant la mi-septembre à Brands Hatch !

Retrouvez ci-dessous le classement complet de cette course au Nürburgring, la sixième du championnat 2011 de DTM :

Pos Pilote Team Ecart

01

M. Ekström
team Abt
A4 2009

 

02

B. Spengler
team HWA
Classe-C 2009
+ 5.533

01

M. Rockenfeller
team Abt
A4 2009
+ 7.906

04

T. Scheider
team Abt
A4 2009
+ 13.977

05

M. Tomczyk
team Phoenix
A4 2008
+ 15.656

06

J. Green
team HWA
Classe-C 2009
+ 17.841

07

E. Mortara
team Rosberg
A4 2008
+ 18.917

08

G. Paffett
team HWA
Classe-C 2009
+ 19.696

09

F. Albuquerque
team Rosberg
A4 2008
+ 22.516

10

O. Jarvis
team Abt
A4 2009
+ 35.080

11

R. van der Zande
team Persson
Classe-C 2008
+ 35.717

12

M. Molina
team Abt Jr
A4 2008
+ 37.252

13

C. Vietoris
team Persson
Classe-C 2008
+ 38.090

14

S. Stoddart
team Persson
Classe-C 2008
+ 45.201

15

M. Engel
team Mücke
Classe-C 2008
+ 50.747

16

R. Frey
team Phoenix
A4 2008
+ 1:06.678

17

D. Coulthard
team Mücke
Classe-C 2008
+ 1 tour

18

R. Schumacher
team HWA
Classe-C 2009
+ 48 tours

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher , David Coulthard , Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Bruno Spengler , Gary Paffett , Mike Rockenfeller , Filipe Albuquerque , Jamie Green , Edoardo Mortara
Type d'article Actualités