DTM - Haug est impatient de travailler avec Hankook

Avec le gel sur le développement des voitures, instauré au courant de l'été 2009, on voyait mal comment Mercedes arriverait à refaire son retard sur Audi, alors intouchable

Avec le gel sur le développement des voitures, instauré au courant de l'été 2009, on voyait mal comment Mercedes arriverait à refaire son retard sur Audi, alors intouchable.

La fourniture de nouveaux pneus Dunlop SP Sport Maxx en 2010 a redistribué les cartes et les Classe-C, en cruel manque de compétitivité l'année passé, ont retrouvé la forme et surclassent désormais les A4.

Mais voila, il n'y aura plus de Dunlop en 2011 puisque l'ITR, détentrice du championnat DTM, a décidé de remplacer son partenaire de longue date (onze ans de collaboration, soit toutes les saisons depuis la création des Deutche Tourenwagen Masters) au profit de Hankook, le manufacturier coréen.

En octobre dernier, Hankook a pu procéder à un premier test sur le circuit de l'Hockenheimring, auquel Gary Paffett (pour Mercedes) et Mattias Ekström (pour Audi) ont pu participer. Les deux hommes avaient d'ailleurs été très satisfaits par ce premier roulage avec de nouvelles gommes et la signature d'Hankook avec le DTM n'était alors plus qu'une simple formalité.

Une formalité qui aura coûté entre 12 et 15 millions d'euros à Hankook tout de même, sans compter la fourniture, gratuite, de ses pneumatiques à l'ensemble des voitures du plateau. Voila le prix à payer pour une telle exclusivité.

Norbert Haug, vice-président de Mercedes-Benz Motorsport, est impatient de débuter cette nouvelle collaboration avec Hankook mais n'oublie pas de souligner l'excellent travail de Dunlop au cours de la dernière décennie. "Nous sommes impatients de travailler ensemble avec Hankook, l'un des principaux fabricant de pneumatiques, qui n'est peut-être pas aussi connu que Goodyear ou Dunlop mais qui se développe très rapidement", explique Haug.

"Dunlop a été présent depuis les débuts du nouveau championnat DTM et a été un excellent partenaire. Nous voulons avoir les mêmes pneus que nos concurrents et faire des tests. Nous avions besoin d'un pneu unique et Dunlop a fait un excellent travail", achève l'Allemand, qui souhaitait le maintien de Dunlop pour au moins une saison supplémentaire.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Norbert Haug , Mattias Ekström , Gary Paffett
Type d'article Actualités