DTM - La M3 DTM bloque son compteur à 51 victoires

En signant sa première victoire en DTM à l'occasion de la finale de la saison sur le tracé de l'Hockenheimring, Timo Glock a offert à la BMW M3 DTM sa toute dernière victoire dans la compétition

En signant sa première victoire en DTM à l'occasion de la finale de la saison sur le tracé de l'Hockenheimring, Timo Glock a offert à la BMW M3 DTM sa toute dernière victoire dans la compétition. Car oui, l'année prochaine, la mythique sportive du constructeur bavarois cédera sa place à la toute nouvelle BMW M4.

Le 29 mars 1987, Harald Grohs était le premier à faire parler de la belle. Il s'imposait à Hockenheim au volant d'une M3 e30 tout fraîchement arrivée dans le championnat de tourisme allemand. Et elle avait beau être novice dans la compétition, cela ne l'avait pas empêché pas d'être redoutable, et même de remporter le titre avec un certain Eric van de Poele.

D'autres pilotes de renom avaient ensuite gagné à son bord, tels que Fabien Giroix, Johnny Cecotto, Joachim Winkelhock ou encore Roberto Ravaglia, titré en 1987 avec sa M3 e30. BMW s'arrêtait sur cette belle image, cette bonne note, et allait voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Que ce soit en ALMS ou en WTCC, la firme munichoise faisait toujours un carton. Et revenait en DTM dès l'entame de la saison 2012, pour le plus grand bonheur de tous les amateurs de sport automobile.

Dès lors, experts et simples spectateurs voyaient BMW et sa M3 e92 vivre une première campagne difficile, du fait des années d'expérience dont profitaient Audi et surtout Mercedes-Benz. En réalité, il n'en a rien été. En remportant six titres en tout juste deux saisons (1 titre pilotes, 1 titre teams, 2 titres constructeurs et 2 titres rookies), la M3 e92 a fait le job.

Mieux encore, elle a gagné 50% des courses qu'elle a disputé puisqu'elle a signé 10 victoires en à peine 20 courses ! 5 en 2012 (4 pour Spengler et 1 pour Farfus Jr.) et autant cette année (3 pour Farfus Jr, 1 pour Spengler et 1 pour Glock). Autant dire que la future M4 DTM aura fort à faire pour être la digne héritière de la M3 DTM...

Visionnez ou revisionnez la vidéo Bruno Spengler et Roberto Ravaglia qui s'échangent leur M3 le temps d'un essai en cliquant ici.

En partenariat avec DTMLive

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Eric van de Poele , Joachim Winkelhock , Johnny Cecotto , Bruno Spengler , Timo Glock , Harald Grohs , Roberto Ravaglia , Fabien Giroix
Type d'article Actualités