DTM - Legge veut retourner en IndyCar

Annoncée en ALMS depuis de longs mois déjà, Katherine Legge est plus jamais proche de retourner aux États-Unis, mais pour retrouver un championnat qu'elle connait bien : l'IndyCar

Annoncée en ALMS depuis de longs mois déjà, Katherine Legge est plus jamais proche de retourner aux États-Unis, mais pour retrouver un championnat qu'elle connait bien : l'IndyCar.

La Britannique, présente en DTM depuis 2008 chez Audi, a confirmé cette semaine sur Speedweek qu'elle avait entamé des négociations avec plusieurs équipes d'IndyCar et qu'elle souhaiter quitter le championnat de tourisme allemand.

"Nous sommes en contact avec trois équipes et actuellement, tout se passe pour le mieux", déclare Legge. "Je suis très reconnaissante envers Audi. J'ai beaucoup appris au cours de ces trois années en DTM et j'en garderais de précieuses expériences. Mais je suis plus à l'aise en IndyCar qu'en DTM...", achève la pilote du team Rosberg, qui devrait en tout vraisemblance être remplacée par une autre femme.

La Suissesse Rahel Frey semble idéalement placée pour prendre la relève. Audi pourrait également se laisser tenter par un pilote masculin, Edoardo Mortara et Filipe Albuquerque étant tous deux dans les petits papiers de la firme d'Ingolstadt, mais faire courir une femme est coutume en DTM... Vanina Ickx puis Katherine Legge chez Audi, Susie Stoddart chez Mercedes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Vanina Ickx , Katherine Legge , Filipe Albuquerque , Edoardo Mortara , Rahel Frey
Type d'article Actualités