DTM - Nouvelles gommes Hankook, la clé du succès

2011 est la quatrième et dernière année durant laquelle Audi Sport utilisera son A4 DTM baptisée R14 ainsi que sa version corrigée en 2009, nommée elle R14 Plus

2011 est la quatrième et dernière année durant laquelle Audi Sport utilisera son A4 DTM baptisée R14 ainsi que sa version corrigée en 2009, nommée elle R14 Plus. Une voiture qui aura surtout connu la gloire (trois titres en quatre saisons) mais qui avait vécu une saison difficile l'an passé.

En coulisse, des ingénieurs s'activent à préparer la relève et cette R17 qui respectera le nouveau règlement DTM qui entrera en vigueur pour 2012. Mais c'est un défi bien plus relevé qui attend les autres ingénieurs de la firme d'Ingolstadt puisque leur voiture, conçue pour fonctionner avec des gommes Dunlop, doit maintenant s'adapter aux pneus Hankook. Et ce, sans toucher à la voiture.

Gel sur le développement oblige, il y a de quoi se creuser la tête. D'autant plus que c'était justement des problèmes de pneumatiques qui avaient relégué Audi Sport au second plan en 2010. Le Docteur Wolfgang Ullrich, à la tête des troupes, avait à l'époque regretté de ne pouvoir modifier la voiture, elle qui n'avait pu remporter que deux courses sur onze manches disputées. Une situation inacceptable que personne dans le clan Audi ne veut revivre.

"Nous devons applaudir Hankook. Ils ont conçu et produit un pneu adapté au DTM pour la première fois et il convient à notre A4. Ces pneus fonctionnent très bien. Hankook mérite qu'on les félicite", déclare Mattias Ekström, vainqueur du championnat de tourisme allemand en 2004 et 2007. "Ils sont performants dès le premier tour en qualifications. Pour la course, nous nous attendons à une excellente durabilité. C'est pourquoi je pense que les courses seront encore plus excitantes."

En somme, les pneumatiques seront cette année encore la clé du succès. Audi et Mercedes ont analysé ces gommes tout au long de l'hiver et ont travaillé d'arrache-pied sur leurs set-up pour la saison à venir. Rappelons enfin qu'en DTM, contrairement en F1, il n'y a que deux types de pneus : les slicks et les pluie pour des dimensions de 265/660 R18 à l’avant et 280/660 R18 à l’arrière.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Mattias Ekström
Type d'article Actualités