DTM - Plus de voitures, plus de points à distribuer

Passé de dix-huit à vingt-deux voitures cette saison, notamment grâce à l'arrivée de BMW-Motorsport, qui engagera à elle seule six BMW M3 DTM, le championnat DTM a dû s'adapter et laisser tomber son ancien système de points pour en accueillir un...

Passé de dix-huit à vingt-deux voitures cette saison, notamment grâce à l'arrivée de BMW-Motorsport, qui engagera à elle seule six BMW M3 DTM, le championnat DTM a dû s'adapter et laisser tomber son ancien système de points pour en accueillir un nouveau, identique à celui déjà en place en Formule 1.

Exit les système de bonification qui récompensait les huit premiers pilotes selon le schéma 10-8-6-5-4-3-2-1. Désormais, ce sont pas moins de dix pilotes qui marqueront des points : 25 pour le vainqueur de la course, 18 pour le second et 15 pour le troisième. Les sept pilotes restants marqueront respectivement 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. De quoi offrir d'avantage de possibilités aux vingt-deux acteurs de cette saison, et de faire un peu moins de déçus !

"Nous voulons nous caler sur le système international des grandes compétitions" , se justifie le Docteur Wolfgang Ullrich, à la tête d'Audi Motorsport. Outre cette modification du règlement sportif, rappelons qu'il ne sera désormais plus obligatoire de s'arrêter aux stands deux fois durant la course, et que les séances d'essais libres, d'une durée d'une heure et demi, seront coupées par une pause de dix minutes (45min de séance, 10min de pause puis 45min de séance).

Sauf surprises de dernière minute, ce sont les uniques modifications apportées à la réglementation sportive du DTM. La réglementation technique, quant à elle, a été profondément revue...

Via DTMLive

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Type d'article Actualités