DTM - Pourquoi le DTM plutôt que la F1 pour BMW ?

Disparu des grilles de départ en Formule 1, et représenté par seulement deux voitures officielles en WTCC, BMW-Motorsport devrait faire un retour fracassant en DTM dès 2012

Disparu des grilles de départ en Formule 1, et représenté par seulement deux voitures officielles en WTCC, BMW-Motorsport devrait faire un retour fracassant en DTM dès 2012.

Mais pourquoi arrêter la F1 et le WTCC, deux compétitions mondialement connues, pour se retourner vers le championnat de tourisme allemand, où seuls Audi et Mercedes s'affrontent aujourd'hui ?

A en croire les calculs du magazine Sponsors, BMW devrait dépenser 25 millions d'euros annuels avec son écurie de DTM, soit dix fois moins que ce qu'elle déboursait pour BMW-Sauber F1 Team, tout de même. Côté audience, ils sont 5.03 millions d'Allemands devant leur télé pour un Grand Prix de F1, contre 1.39 millions en moyenne pour une course de DTM. 225 millions d'euros les quatre millions de téléspectateurs supplémentaires, c'est effectivement cher payé.

Pour Xander Heijnen, directeur de CNC (Communications & Network Consulting), le DTM apporterait plus d'avantages que la F1. "D'un certain point de vue, le DTM serait mieux que la F1", explique Heijnen. "Il offre une meilleure plateforme pour présenter des produits semblables aux véhicules de série. Il est donc simple de s'approprier des clients lors des courses."

"Nous voulons que nos voitures en sports mécaniques représentent significativement ceux que l'ont retrouve dans la rue", déclare de son côté Mario Theissen, patron de BMW-Motorsport. " Actuellement, nous sommes représenté dans le championnat du monde de voiture de tourisme, le WTCC. Avec le DTM, nous voulons renforcer notre présence dans ce type de séries."

Cependant, la firme munichoise n'a pas encore officialisé son retour et attend que la DMSB et l'ITR concoctent un nouveau règlement, tenant compte de la réduction des coûts et permettant surtout de toucher de nouveaux marchés. Cette année déjà, le DTM se rend en Chine, mais cela ne suffit pas. Audi, Mercedes et BMW souhaitent s'afficher en Amérique et en Asie, par l'intermédiaire d'un règlement unique avec Grand AM et le Super GT, ce qui leur permettrait d'aligner des voitures dans trois séries différentes, sur des continents différents.

Déjà présente de 1984 à 1992, la marque à l'Hélice pourrait permettre au DTM d'exploser médiatiquement en cas de retour dès 2012. C'est du moins ce qu'espère Axel Balkausky, chargé des évènements sportifs sur Das Erste, première chaine allemande, détentrice des droits télévisés pour le DTM. "Le championnat DTM deviendra plus intéressant et cela provoquera certainement un plus grand intérêt de la part des téléspectateurs", estime Balkausky.

BMW en DTM, c'est donc une alternative intéressante pour BMW et le DTM à la fois. Il va sans dire qu'avoir Audi, Mercedes et BMW dans un championnat commun, exploitant des berlines de près de 500ch, forcément ça attire. Mais ce n'est que pour 2012 alors patience...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Mario Theissen
Équipes Sauber
Type d'article Actualités