DTM - Qu'il est loin le champagne rose de Stoddart

Il y a quatre semaines elle sabrait le champagne pour fêter ses premiers points en DTM

Il y a quatre semaines elle sabrait le champagne pour fêter ses premiers points en DTM. Aujourd'hui, Susie Stoddart a de nouveau les pieds sur terre et a vécu un week-end décevant à Nüremberg.

Malchanceuse tout au long des trois jours de course, les galères ont commencé sérieusement lors des qualifications du samedi où, dans ses deux derniers tours en Q1, elle s'est retrouvée derrière des pilotes au ralenti.

"Gary puis Paul sont sorti des stands puis il y a eu deux drapeaux jaunes. C'était vraiment une situation idiote. Du coup, je me suis retrouvé tout derrière", explique la belle Susie sur Motorsport-Total. "Le problème, c'est qu'en partant de la dix-septième place, on ne peut pas espérer grand chose."

"En course, j'ai heurté la porte de David et j'ai amoché ma voiture", poursuit l'Ecossaise. "J'étais vraiment très lente mais je me suis dit que j'allais essayer de ramener la voiture à l'arrivée et si ce n'était pas possible, je rentrais au stand pour abandonner. Finalement ce n'était rien de particulier."

"Maintenant, je dois apprendre de ce week-end et regarder pourquoi il a été si mauvais. Parfois ça passe, parfois non, et là rien n'a marché comme il fallait, c'était un sale week-end. Je me réjouis déjà d'aller au Nürburgring", achève Stoddart, revancharde et ambitieuse.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Type d'article Actualités