DTM - Qualifs : Inarrêtable Gary Paffett !

Il est déjà largement en tête du championnat, n’a jamais quitté le podium depuis le début de la saison, et ne semble pas décidé à s’arrêter là

Il est déjà largement en tête du championnat, n’a jamais quitté le podium depuis le début de la saison, et ne semble pas décidé à s’arrêter là. Ce samedi au Norisring, Gary Paffett a signé une nouvelle pole-position, devant son équipier Jamie Green et le pilote BMW Augusto Farfus Jr. Mattias Ekström est quatrième, sur la première Audi A5.

L’actuel leader du championnat avait annoncé la couleur dès la première session de l’après-midi. Alors qu’il terminait avec aisance la Q1 en tête, Audi faisait d’ors et déjà grise mine en raison d’une énième élimination précoce de Timo Scheider, toujours en difficulté durant les qualifications. Cette fois, le champion 2008 et 2009 allait être plus décevant que jamais, et ne parvenait à faire mieux qu’un (très) triste 21ème temps…

Audi et Mercedes allaient laisser trois voitures au tapis d’entrée de jeu, laissant un boulevard à BMW. LA Q2 allait se montrer très disputée, et le classement ne cessait d’évoluer jusque dans les toutes dernières secondes. Handicapé par des problèmes de freins, Edoardo Mortara sauvait in-extremis sa peau au détriment de Mike Rockenfeller. Pour le Français Adrien Tambay, les qualifications allaient s’arrêter là. Il n’aura cependant pas démérité, échouant le passage en Q3 pour à peine 0.013s ! En haut de classement, la bataille faisait elle aussi rage, et Mattias Ekström sauvait les meubles tant qu’il pouvait pour Audi.

Et le Suédois avait du travail puisqu’avec Edoardo Mortara, ils allaient être les seuls représentants de la firme aux quatre anneaux en Q3, là où Mercedes et BMW disposaient encore de quatre voitures chacun. Gary Paffett et Jamie Green allaient répondre présent, tout comme Mattias Ekström. La petite surprise était à chercher du côté de BMW puisqu’à défaut d’avoir placé Martin Tomczyk ou Bruno Spengler en Q4, le constructeur bavarois pouvait remercier Augusto Farfus Jr. d’avoir fait le travail.

Au Norisring plus qu’ailleurs, l’exercice du tour unique en Q4 était périlleux. Farfus allait l’apprendre à ses dépends, en bloquant légèrement ses roues à l’abord du premier virage. S’en était fini des espoirs de pole pour le Brésilien, qui restait derrière Paffett. Jamie Green, LE spécialiste du Norisring, allait faire mieux mais restait néanmoins derrière son équipier et compatriote. Vainqueur à trois reprises sur ce tracé, il n’y avait encore jamais signé la pole et allait échouer une fois encore. Restait alors Mattias Ekström, la valeur sûre d’Audi. Pourtant auteur des meilleurs chronos en Q2 et Q3, la Suédois allait se rater et finir cette Q4 bon dernier, offrant la pole à Gary Paffett.

Avec une première ligne verrouillée par le team HWA, Mercedes peut maintenant espèrer poursuivre sur sa lancée. Au Norisring, il faut remonter à 2002 pour voir une voiture autre qu’une Classe-C gagner… Audi et BMW auront-ils les arguments pour mettre fin à cette série d’invincibilité ? Réponse dimanche après-midi.

Voir les résultats complets des qualifications au Norisring

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Bruno Spengler , Augusto Farfus , Gary Paffett , Mike Rockenfeller , Jamie Green , Edoardo Mortara , Adrien Tambay
Type d'article Actualités