DTM - Qualifs : Jamais deux sans trois pour Spengler

Troisième pole position de la saison pour Bruno Spengler et BMW ce samedi, à Oschersleben

Troisième pole position de la saison pour Bruno Spengler et BMW ce samedi, à Oschersleben. Le Canadien du team Schnitzer, actuel troisième du championnat, devance ses rivaux Gary Paffett (2ème et leader du championnat) et Jamie Green (3ème et second du championnat). Son équipier Dirk Werner, pourtant auteur du meilleur chrono en Q3, se classe quatrième.

Les week-end se suivent et ne se ressemblent pas pour Audi. Alors que les A5 avaient monopolisé la Q4 à Zandvoort, aucune d'entre-elles n'a réussi à passer la troisième partie des qualifications au Motorpark. Auteur du cinquième chrono, Mattias Ekström représente les meilleures chances de podium (ou de victoire ?) pour la firme aux anneaux. Résumé :

La Q1 allait être plus perturbée qu'à l'accoutumée et cela se voyait dès les premières secondes, lorsque Roberto Merhi arrachait une partie du sol dans son garage et étincelait la ligne des stands. Une fois le tapis retiré du fond plat de sa Mercedes, le jeune espagnol pouvait reprendre ses qualifications. Des qualifications qui montraient d'entrée que le moindre millième allait compter.

A quelques minutes du but, Rahel Frey tenait sa place pour la Q2. Métamorphosée depuis le retour des vacances, la Suissesse allait cependant vite retomber sur terre. A la limite de la correctionnelle, Ekström, Paffett et enfin Green (auteur du meilleur chrono dans son dernier tour de Q1) sauvaient leur peau dans les derniers instants, alors même que Schumacher puis Merhi, au delà des limites, sortaient de piste.

Adrien Tambay pouvait quant à lui se mordre les doigts. Auteur du 17ème temps, cinq millièmes de seconde lui auraient suffit pour accéder à la Q2 et s'offrir le scalp d'Andy Priaulx. Frey, Merhi, Hand, Coulthard et Wolff voyaient également leur journée s'achever ici.

La tension redescendait d'un cran à l'entame de la Q2, et les choses allaient quelque peu se calmer. Jamie Green allait cependant rencontrer un soucis technique assez rare en DTM. Alors qu'il rentrait aux stands pour chausser des pneus neufs, le Britannique était victime d'un problème hydrolique : sa Classe-C refusait de se lever et les mécaniciens n'étaient pas en mesure de changer les pneus.

En fin de session, Augusto Farfus Jr allait quant à lui flirter avec les graviers et crever son pneu arrière droit. Les pilotes derrière lui s'en retrouvaient gênés mais les positions ne bougeaient plus. Et il y avait un pilote encore plus frustré qu'Adrien Tambay à l'issue de cette Q2 : Ralf Schumacher. L'Allemand, auteur d'un tour chrono en 1:21.157 signait un temps identique à celui de Mike Rockenfeller. Ce dernier l'avait cependant réalisé le premier.

L'issue de la Q3 reflétait les résultats obtenus lors des deux séances d'essais libres. Audi Sport n'y était pas, en démontre l'élimination de ses quatre derniers prétendants (Ekström, Mortara, Rockenfeller et Molina), à l'inverse de l'AMG Mercedes team HWA et surtout du BMW-Motorsport team Schnitzer. Ces deux structures s'offraient les places qualificatives pour la Q4.

Déception en revanche pour Ekström (P5), Tomczyk (P6), Mortara (O7), Rockenfeller (P8), Molina (P9) et Farfus Jr. (P10). Sans conteste, la mauvaise opération de la journée était pour Martin Tomczyk qui, en plus d'avoir manqué une nouvelle fois la Q4, s'élancera depuis la 11ème place sur la grille dimanche, la faute à une pénalité de cinq positions qu'il avait écopé à Zandvoort pour s'être frotté d'un peu trop près à Gary Paffett.

Contraint de s'élancer le premier en Q4, Bruno Spengler mettait la pression sur ses adversaires à l'issue de son tour qualif', incroyablement rapide. Jamie Green ne parvenait pas à suivre le rythme imposé par son ancien équipier, à l'inverse de Gary Paffett. Il manquait cependant un petit dixième au leader du championnat pour s'offrir la pole provisoire. Très menaçant à l'issue du second secteur, Dirk Werner allait craquer dans les derniers virages, laissant la pole à Bruno Spengler.

#
Pilote
Voiture
Equipe
Temps
01
1:20.916
02 1:21.002
03 1:21.226
04 1:21.911
Q4

05 1:20.927
06 1:20.999
07 1:21.048
08 1:21.059
09 1:21.155
10 1:21.949
Q3  

11 1:21.157
12 1:21.173
13 1:21.176
14 1:21.280
15 1:21.286
16 1:21.583
Q2

17 1:21.654
18 1:21.875
19 1:22.026
20 1:22.035
21 1:22.169
22 1:22.422
Q1

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher , Martin Tomczyk , Mattias Ekström , Bruno Spengler , Augusto Farfus , Gary Paffett , Mike Rockenfeller , Dirk Werner , Jamie Green , Adrien Tambay , Rahel Frey , Roberto Merhi , Andy Priaulx
Type d'article Actualités