DTM - Qualifs : La première d'Edoardo Mortara

On le savait doué à l’exercice des qualifications, mais personne n’aurait misé sur lui ce samedi

On le savait doué à l’exercice des qualifications, mais personne n’aurait misé sur lui ce samedi. Pourtant, c’est bel et bien le jeune Edoardo Mortara qui a soufflé au nez et à la barbe de trois champions que sont respectivement Gary Paffett, Mattias Ekström et Martin Tomczyk la pole-position au Red Bull Ring cet après-midi. Il offre ainsi sa seconde pole de la saison à Audi, après celle obtenue par Ekström à Hockenheim.

Toujours aussi peu animée, la Q1 n’allait pas réserver de grande surprise, si ce n’est éventuellement les grosses difficultés de David Coulthard, incapable de se débarrasser du moindre concurrent et qui allait très rapidement truster la 22ème et dernière place pour ne jamais la quitter… De son côté, Roberto Merhi allait lui aussi passer à côté de ses qualifications alors même qu’il avait été un invité surprise dans le top10 des deux séances d’essais libres. Dernier éliminé, le jeune Espagnol pouvait nourrir de profonds regrets au moment de sortir de s voiture.

Ils étaient encore 16 à pouvoir prétendre à la pole, et très rapidement Timo Scheider montrait ses limites. En difficulté le samedi après-midi, et ce depuis le début de la saison, le champion 2008 et 2009 restait fidèle a lui-même et n’obtenait que le dernier temps de la Q2. Audi perdait alors l’un de ses favoris, et l’hécatombe allait continuer. Mike Rockenfeller, pourtant en haut de la feuille des temps à l’issue de la journée de vendredi, allait lui aussi se faire piéger sur ce tracé de Spielberg.

Le constructeur le plus représenté en Q3 allait être… BMW ! EN effet, pas moins de quatre M3 DTM étaient encore en piste, contre trois A5 et autant de Classe-C. Ce samedi, les hommes de Jens Marquardt, pourtant impressionnants depuis le début de la saison, allaient trouver plus forts qu’eux. Au terme d’une séance très ouverte et disputée jusque dans les derniers instants, seule la BMW du champion en titre Martin Tomczyk allait franchir un nouveau pallier. Et dire que trois minutes plus tôt, elles étaient trois à accéder provisoirement à la Q4… Gary Paffett validait son billet, tout comme Edoardo Mortara, tandis que Mattias Ekström accélérait le rythme.

En Q4, tous les yeux étaient braqués sur un éventuel duel Ekström/Paffett/Tomczyk, cinq titres en DTM à eux trois. Mais c’était finalement le surprenant Edoardo Mortara qui allait tirer son épingle du jeu. Après un essai manqué de Tomczyk, Paffett ne manquait pas l’occasion d’améliorer et de signer la pole provisoire. Sa joie fut de courte durée, le pilote du team Rosberg signant un excellent chrono et lui grillant la politesse. La pole pour Audi était acquise, restait à savoir où se placerait Ekström. En tête à la fin du premier secteur, le Suédois s’effondrait, laissant ainsi l’honneur de partir en tête à Edoardo Mortara, dont c’était la première pole-position.

voir les résultats complets des qualifications

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes David Coulthard , Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Gary Paffett , Mike Rockenfeller , Edoardo Mortara , Roberto Merhi
Type d'article Actualités