DTM - Spengler : "Je suis dans une sorte de rêve"

Vous le savez, l’année 2012 marque le retour de BMW en DTM qui n’avait pas couru dans la discipline depuis 1992

Vous le savez, l’année 2012 marque le retour de BMW en DTM qui n’avait pas couru dans la discipline depuis 1992. Cela faisait donc vingt longues années que la firme munichoise s’était éloignée des paddocks.

Vingt ans et pourtant, le deuxième rendez-vous de la saison à Lausitz a été pour eux et Bruno Spengler qui, non content de s’adjuger la pole position samedi, a résisté aux assauts de la Mercedes de Gary Paffett toute la course durant pour finalement franchir la ligne d’arrivée en tête.

Le Canadien, qui a quitté Mercedes cet hiver pour rejoindre BMW, a du mal à décrire l’émotion qui l’a envahit à l’issue des 52 tours que comptaient la course sur le Lausitzring : "C’est difficile à décrire. C’est une émotion folle. J’ai été le premier à réaliser une pole position pour BMW depuis leur retour. Maintenant, la 50ème victoire pour BMW est un sentiment tellement spécial."

"Après que j’ai franchi la ligne d’arrivée, je suis devenu fou. Je voulais juste sortir de la voiture et courir partout. C’était incroyable et on dirait encore que je suis dans une sorte de rêve," poursuit-il avant de rendre hommage à ses mécaniciens : "Les gars ont fait du super boulot. Ils ont amélioré les arrêts aux stands tout le long du week-end, et ils étaient à pied d’œuvre tard la nuit (entre les qualifications et la course, ndlr). Et ils ont été parfaits en course."

"Nous avons subi beaucoup de pression de la part de Gary (Paffett, ndlr), mais nous avons quand même réussi à être forts et à ne pas commettre d’erreur. Je me souviendrai de cette course pour le restant de mes jours," conclut le pilote de 28 ans.

Via DTMLive

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Bruno Spengler , Gary Paffett
Type d'article Actualités