DTM - Stoddart, un physique mais surtout du talent

Lorsqu'il y a quelques années Susie Stoddart avait déclaré vouloir accéder à la F1, les critiques les plus machistes avaient fusé

Lorsqu'il y a quelques années Susie Stoddart avait déclaré vouloir accéder à la F1, les critiques les plus machistes avaient fusé. Il faut remonter à 1992 pour y retrouver la dernière femme à avoir pris part à un Grand Prix...

Mais s'il y a bien une chose qu'il faut savoir, c'est qu'on ne doit jamais dire "jamais". La preuve, la belle Ecossaise est la première femme dans le championnat DTM actuel à avoir marqué des points. Deux, plus précisément, au Laustizring.

L'exploit est encore plus énorme quand on sait qu'elle utilise une Mercedes Classe C privée de 2008, la même qu'utilise entre autres son compatriote David Coulthard. Stoddart est résolument plus qu'une femme attirante dans sa combinaison.

A Nüremberg, où se dispute la traditionnelle manche du Norisring, pilotes, mécaniciens, spectateurs et célébrités n'avaient pas tari d'éloges à l'égard de la pilote du team Persson. Et sa cote de popularité, déjà bien élevée, a fait un véritable bond depuis son exploit d'il y a quelques semaines.

"Je pense que je m'étais mise trop de pression sur les épaules", explique Stoddart. "J'ai attendu quatre saisons pour marquer mes premiers points, ça a été très long mais j'ai toujours cru en moi. Les gens de Mercedes, dont Norbert Haug, ont toujours continué à y croire. Mon objectif initial était de marquer des points mais je dois viser plus haut. Le prochain objectif est d'en marquer le plus possible."

Aujourd'hui, Susie Stoddart est l'une des pilotes féminines les plus reconnues, comme c'est le cas de Danica Patrick ou de Natacha Gachnang. Alors, 18 ans après, peut-on avoir le retour d'une femme au volant d'une F1 ?

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes David Coulthard , Norbert Haug , Natacha Gachnang , Danica Patrick
Type d'article Actualités