Götz l'emporte au Norisring et se relance avant l'ultime course

Vainqueur de la première course de la manche du Norisring, Maximilian Götz s'est relancé dans la course au titre en revenant à 19 points de Liam Lawson, troisième de l'épreuve.

Leader du classement général et auteur de la pole, Liam Lawson a porté son avance à 15 points sur son principal rival Kelvin van der Linde lors des premières qualifications au Norisring en signant la pole dans les rues de Nuremberg. Le Sud-Africain partage toutefois avec le Néo-Zélandais la première ligne de cette première course de l'épreuve finale. Encore en lice pour le titre, Maximilian Götz figure au cinquième rang alors que Marco Wittmann, pour qui les espoirs sont très minces de coiffer la couronne, est à la 19e et avant-dernière place.

Au départ, Lawson conserve les commandes mais Van der Linde lance une attaque désespérée à l'intérieur. Alors qu'il allait décroiser facilement, Lawson est percuté par la Mercedes d'Arjun Maini, tandis que Van der Linde se fait serrer contre le mur sur l'extérieur. Au terme du premier tour, Philip Ellis occupe la tête de course devant Lawon, Nick Cassidy sur l'autre Ferrari, puis Götz, Maini, Lucas Auer et enfin Van der Linde qui a perdu gros à la suite de son erreur du premier virage.

Au 4e tour, Götz dépasse Cassidy et met rapidement la pression sur Lawson, dans une tête de course très resserrée. Le pilote Mercedes prend l'avantage sur son rival au huitième tour. Au 10e tour, dans l'intérêt de Mercedes, Ellis laisse passer Götz pour la première position et ce dernier s'échappe bien vite aux commandes. Au 15e tour, il compte deux secondes d'avance sur Ellis qui bouchonne les deux Ferrari.

Après une erreur à l'épingle au 20e tour, Auer voit Van der Linde le passer pour le compte de la sixième place. En tête, Götz continue de creuser l'écart avec plus de quatre secondes d'avance sur Ellis. C'est le moment où Lawson se retrouve enfin en position de tenter un dépassement. Il tente de s'infiltrer mais un contact a lieu et envoie la Mercedes en tête-à-queue. Peu après, les premiers leaders s'arrêtent : Van der Linde d'abord, puis Götz et Lawson dans le tour suivant. La direction de course a diligenté une enquête sur le contact Lawson-Ellis mais juge qu'il n'y a pas lieu de mettre une pénalité.

Lawson ressort logiquement entre Götz et Van der Linde. Mais l'overcut est très puissant : le Néo-Zélandais se retrouve aux prises avec Auer quand celui-ci sort des stands et, dans un moment périlleux, parvient à le dépasser, tout comme Van der Linde quelques instants plus tard. Plusieurs boucles après, c'est Maini qui ressort devant les deux leaders du championnat. Tout ceci profite bien entendu à Götz, qui ne demande pas son reste et compte plus de sept secondes d'avance sur ce beau monde.

Après 35 tours, Cassidy, Lucas di Grassi, Sophia Flörsch et Timo Glock ne sont toujours pas passés par les stands et sont donc en tête. Cassidy, justement, se montre menaçant sur Van der Linde, qui est en réalité quasiment à un tour derrière lui car il s'est arrêté et que le Norisring est très court. Un léger contact entre les deux hommes au 40e tour anime une course qui s'est bien calmée.

Au 45e tour, le leader virtuel, Götz, compte huit secondes d'avance sur Maini qui est suivi par Lawson et Van der Linde. Le Sud-Africain peine à maintenir le contact avec le leader du championnat et est au contraire toujours menacé par Cassidy qui est pourtant toujours sur les mêmes pneus depuis le départ. Dans ces conditions, la promenade de santé de Götz se poursuit.

Cassidy s'arrête enfin à trois boucles de la fin et il ressort juste devant Van der Linde, gênant copieusement le Sud-Africain. Ce dernier attaque et repasse autoritairement à l'épingle, après un nouveau contact entre les deux pilotes. Finalement, quelques instants plus tard, Götz l'emporte devant Maini et Lawson ; l'Allemand se relance donc dans la course au titre, même si le Néo-Zélandais a accentué son avance sur son plus proche rival.

Lire aussi :

Norisring - Course 1

P. Pilote Voiture Tours Écart
1 Germany Maximilian Götz Mercedes-AMG GT3 Evo 67  
2 India Arjun Maini Mercedes-AMG GT3 Evo 67 7.651
3 New Zealand Liam Lawson Ferrari 488 GT3 Evo 2020 67 8.043
4 South Africa Kelvin van der Linde Audi R8 LMS Evo 67 11.678
5 New Zealand Nick Cassidy Ferrari 488 GT3 Evo 2020 67 11.974
6 Austria Lucas Auer Mercedes-AMG GT3 Evo 67 14.593
7 Spain Daniel Juncadella Mercedes-AMG GT3 Evo 67 15.109
8 Switzerland Nico Müller Audi R8 LMS Evo 67 15.601
9 Germany Maximilian Buhk Mercedes-AMG GT3 Evo 67 24.629
10 United Kingdom Philip Ellis Mercedes-AMG GT3 Evo 67 25.245
11 Belgium Esteban Muth BMW M6 GT3 67 29.361
12 Germany Marco Wittmann BMW M6 GT3 67 29.712
13 Germany Sophia Floersch Audi R8 LMS Evo 67 31.358
14 France Vincent Abril Mercedes-AMG GT3 Evo 67 32.163
15 Brazil Lucas di Grassi Audi R8 LMS Evo 67 2'43.091
16 United States Dev Gore Audi R8 LMS Evo 65 2 Laps
  Germany Timo Glock BMW M6 GT3 61 6 Laps
  United Kingdom Esmee Hawkey Lamborghini Huracán GT3 Evo 31 36 Laps
  South Africa Sheldon Linde BMW M6 GT3 28 39 Laps
  Germany Mike Rockenfeller Audi R8 LMS Evo 5 62 Laps
partages
commentaires
Comment suivre la finale du DTM au Norisring

Article précédent

Comment suivre la finale du DTM au Norisring

Article suivant

Götz champion DTM après des consignes de Mercedes

Götz champion DTM après des consignes de Mercedes
Charger les commentaires