Mercedes bloque le développement de son nouveau moteur turbo

partages
Mercedes bloque le développement de son nouveau moteur turbo
Par : Emmanuel Rolland
2 oct. 2015 à 14:47

Alors que l’actuel moteur V8 utilisé en DTM devrait être remplacé par un quatre cylindres turbo à l’horizon 2017, Mercedes a annoncé qu’elle stoppait le développement de son nouveau moteur, dont l’introduction pourrait être repoussée de deux ans.

Paul di Resta, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes AMG F1
Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
La voiture de Gary Paffett, ART Grand Prix Mercedes-AMG C63 DTM
Robert Wickens, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM

Le remplacement de l’actuel V8 de quatre litres de cylindrée par un quatre cylindres turbo de deux litres avait pour but, notamment, de faire passer la puissance de 450 à 650 cv. Ceci également pour permettre un rapprochement avec le championnat Super GT japonais, et envisager des épreuves communes avec les voitures de la série nipponne d’ici la fin 2017 dans le cadre d'une réglementation commune nommée Class One.

La valeur du divertissement en DTM ne changera pas de manière significative avec l’introduction du nouveau moteur. Les coûts ne seront en revanche pas les mêmes.

Directeur de la compétition chez Mercedes.

La décision de Mercedes mettrait donc un sérieux coup de frein à cette nouvelle réglementation. Toto Wolff, le directeur sportif de la marque à l’Etoile, s’en est ainsi expliqué auprès du magazine Auto Motor und Sport. :  "Nous croyons que la valeur du divertissement en DTM ne changera pas de manière significative avec l’introduction du nouveau moteur. Les coûts ne seront en revanche pas les mêmes. C’est pourquoi nous essayons de trouver des solutions alternatives avec les autres constructeurs".

Ainsi, Audi, BMW et Mercedes se seraient entendus pour repousser l’arrivée de la nouvelle réglementation technique à 2019.

Certains y voient une étonnante volte-face de Mercedes d’autant que, d’après certaines sources également citées par le magazine allemand, le développement du nouveau bloc quatre cylindres turbo serait déjà bien avancé. Toto Wolff a toutefois balayé toute rumeur de départ du DTM de la part de Mercedes. "Au contraire, Mercedes veut rester", soutient Toto Wolff. "Et nous travaillons sur de nouvelles perspectives avec les deux autres constructeurs".

Prochain article DTM
Esteban Ocon, un choix évident pour Mercedes en 2016?

Article précédent

Esteban Ocon, un choix évident pour Mercedes en 2016?

Article suivant

Bruno Spengler peut nourrir des regrets

Bruno Spengler peut nourrir des regrets

À propos de cet article

Séries DTM
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités