Mercedes – "Pascal Wehrlein sera difficile à remplacer"

Ulrich Fritz, le responsable du programme DTM chez Mercedes, a salué le titre de Pascal Wehrlein, alors que le jeune pilote allemand est fortement pressenti pour accéder à la F1 en 2016. Esteban Ocon pourrait récupérer un volant de titulaire en DTM.

E.R., Hockenheim - En misant très tôt sur Pascal Wehrlein, l’équipe Mercedes ne s’est pas trompée. Promu en DTM en 2013 à 18 ans à peine après une saison en F3 Euroseries, le jeune allemand d’origine mauricienne a rapidement démontré ses aptitudes. Intégré à l’équipe officielle HWA en 2014, il remportait son premier succès cette même année sur le Lausitzring. Cette année fut celle de la consécration, avec un titre décroché pour sa troisième saison dans la discipline seulement, grâce à une belle régularité aux avant-postes, et notamment deux victoires.

Ulrich Fritz, le responsable du programme DTM, ne manquait pas de rendre hommage à son pilote, qui vient d’offrir à la marque à l’étoile son premier titre pilote en DTM depuis le sacre de Paul Di Resta en 2010. "Il a fait une très belle saison, il s’est montré constant sur toutes les courses", a confié ce dernier à Motorsport.com. "Et il a toujours montré qu’il savait de battre, on l’a vu dans la course 1. C’est un jeune homme incroyablement talentueux, complètement concentré sur son objectif, et je pense que l’on peut s’attendre à encore davantage de lui".

"Il est maintenant dans sa troisième saison en DTM. Bien sûr, les deux dernières saisons se sont avérées très difficiles pour l’ensemble de l’équipe sur la plupart des courses, nous sommes revenus aux avant-postes avec lui, notre voiture s’est développée, et nous en sommes satisfaits aujourd’hui".

Le titre en poche, rien ne semble devoir empêcher Pascal Wehrlein d’accéder à la Formule 1, son objectif premier, en 2016. Pilote essayeur et de réserve pour Mercedes GP cette saison, le natif de Sigmarigen, dans le sud de l’Allemagne, a eu l’occasion prendre part aux essais de pré-saison à Barcelone pour Mercedes, mais également pour Force India. Wehrlein est ainsi pressenti chez Manor, accompagnant l’arrivée du moteur Mercedes pour l’écurie britannique.

L’arrivée d’Esteban Ocon serait une suite logique.

Ulrich Fritz, responsable du programme DTM chez Mercedes.

"Tout d’abord, nous devons dire que rien n’est décidé", poursuit Ulrich Fritz. "Nous verrons cela dans les semaines qui viennent. Nous serions heureux si Pascal restait en DTM, mais nous le serions aussi s’il montait en F1 car c’est son ambition principale. Dans tous les cas, il sera difficile à remplacer".

Esteban Ocon, pilote de réserve Mercedes en DTM, est ainsi sur les rangs pour pallier le départ probable de Wehrlein à l’issue de cette saison.

"L’arrivée d’Esteban Ocon serait une suite logique. Il a effectué de bons tests à Jerez à la fin de l’année dernière. Vendredi, il a été appelé au dernier moment pour remplacer Daniel (Juncadella) lors des EL1 et il fait du bon travail. Je pense qu’il fera partie des candidats, bien évidemment".

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim II
Circuit Hockenheim
Pilotes Pascal Wehrlein
Type d'article Interview
Tags dtm, mercedes, ocon, wehrlein