Pascal Wehrlein prêt pour un sacre annoncé à Hockenheim

Nanti d’une confortable avance au championnat avec les deux manches finales de la saison, ce week-end à Hockenheim, Pascal Wehrlein est tout proche de décrocher le titre. Avant son arrivée en F1?

Pour sa troisième saison en DTM, Pascal Wehrlein est rapidement devenu le fer de lance du clan Mercedes. Sur le podium dès l’ouverture de la saison à Hockenheim, le jeune pilote de la marque à l’Etoile a su se placer tout au long de la saison, pour se positionner en candidat pour le titre à partir de l’été face aux pilotes Audi, Mattias Ekström, Edoardo Mortara et Jamie Green.

Profitant du manque de réussite de Jamie Green, de l’irrégularité de Edoardo Mortara, et de l’incroyable passage à vide de Mattias Ekström (le Suédois n’a marqué qu’un seul point lors des quatre dernières manches), le pilote allemand aux origines mauriciennes compte pas moins de 37 points d’avance sur Mortara, et 38 sur Ekström, alors que Spengler compte une infime chance mathématique, avec ses 46 points de retard.

Autant dire que le titre tend les bras à Wehrlein, qui pourrait déjà se mettre hors de portée de ses adversaires dès la course du samedi, s’il parvient à conserver plus de 25 points d’avance à l’issue de la course 1. Quasiment une formalité.

"Nous approchons déjà de la finale à Hockenheim", commente Pascal Wehrlein. "D’un côté, je suis triste de voir la saison se terminer. Mais de l’autre, je suis très heureux de la façon dont la saison s’est déroulée jusqu’ici et d’être en bonne position dans la course au titre. Par conséquent, je me réjouis de ces deux dernières courses de la saison devant mes amis, ma famille et les nombreux fans de la tribune Mercedes".

Un titre avant un passage en F1 en 2016 ?

"Le week-end de Hockenheim représente l’apothéose d’une saison excitante et disputée", déclare de son côté Ulrich Fritz, le directeur du programme DTM chez Mercedes. "Toute l’équipe a fourni une performance incroyable jusque là. Nous devons maintenant maintenir cette forme lors des deux dernières courses, afin de repartir avec une belle récompense. Nous sommes dans une excellente position pour remporter les titres pilotes et par équipe. Et nous avons toujours une chance de remporter le titre constructeurs".

Pascal Wehrlein, qui fêtera d’ailleurs ses 21 ans dimanche, deviendrait également le plus jeune pilote titré dans l’histoire de la discipline. Ce dernier, actuellement pilote essayeur pour Mercedes GP, pourrait également disputer ce week-end son dernier meeting en DTM, avant d’intégrer la discipline reine en 2016, peut-être chez Manor où il est annoncé en même temps qu’une motorisation Mercedes pour l’écurie britannique.

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim II
Circuit Hockenheimring
Pilotes Pascal Wehrlein
Type d'article Preview
Tags hockenheim, mercedes, pascal wehrlein