Photos - Le film de la saison 2016 du DTM

partages
commentaires
Photos - Le film de la saison 2016 du DTM
31 déc. 2016 à 16:00

La saison 2016 de DTM a vu le deuxième titre pour le pilote BMW Marco Wittmann, à l'issue d'un beau duel avec Edoardo Mortara. Cliquez sur chaque image pour passer à la suivante.

Diapo
Liste

1/40

Photo de: Alexander Trienitz

Promu au sein de l'équipe officielle Audi Abt à l'intersaison, Nico Müller ne met pas longtemps à prendre ses marques puisque le jeune Suisse signe la première pole de la saison en vue de la course 1 à Hockenheim, meeting d'ouverture du championnat. Le pilote Audi devance son équipier Edoardo Mortara et Robert Wickens.

2/40

Photo de: Alexander Trienitz

C'est toutefois Edoardo Mortara qui remporte la première course de la saison, après avoir surpris le poleman Müller au départ. Ce dernier conclut à une belle deuxième place devant les Mercedes de Robert Wickens et Paul Di Resta.

3/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le lendemain, Mercedes prend sa revanche avec la pole position signée par Paul Di Resta. 2e, Augusto Farfus permet à BMW de revenir dans la course après une première journée difficile, alors que Gary Paffett (Mercedes) signe le troisième temps.

4/40

Photo de: Alexander Trienitz

Di Resta confirme dans cette seconde manche, où il s'impose de main de maître devant les BMW de Timo Glock et Augusto Farfus. Avec ce succès, le pilote écossais est le premier leader du championnat (37) devant Robert Wickens (26) et Edoardo Mortara (Audi).

5/40

Photo de: Alexander Trienitz

Un premier meeting en DTM en revanche très difficile pour le débutant Esteban Ocon, contraint à l'abandon sur accrochage dans le premier tour des deux courses de Hockenheim.

6/40

Photo de: Alexander Trienitz

Après un premier week-end moyen à Hockenheim, Marco Wittmann (BMW) sort du bois quinze jours plus tard sur le Red Bull Ring, où il signe la pole pour la course 1 devant son équipier Tom Blomqvist et Adrien Tambay (Audi).

7/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le champion 2014 confirme lors de la course 2, en décrochant son premier succès de l'année, également le premier pour BMW cette saison, devant son équipier Tom Blomqvist et l'Audi de Edoardo Mortara.

8/40

Photo de: Alexander Trienitz

Si Jamie Green (Audi) signe la pole pour la course 2, c'est encore une BMW qui s'impose avec Timo Glock. Le pilote allemand l'emporte devant les Audi de Ekström et Green, alors que Edoardo Mortara a perdu gros en abandonnant après un accrochage avec la BMW de Da Costa, en lutte pour la troisième place. Malgré un week-end catastrophique pour les Mercedes, Paul Di Resta conserve la tête du championnat (43) devant Edoardo Mortara (40) et Timo Glock et Maxime Martin (37).

9/40

Photo de: Alexander Trienitz

Deux semaines plus tard, direction le Lausitzring. Doublé Audi lors des qualifications pour la course 1 avec la pole position pour Miguel Molina devant Jamie Green, la Mercedes de Rob Wickens et la BMW de Marco Wittmann. Le pilote espagnol poursuit sa domination en course, les quatre hommes franchissant l'arrivée dans cet ordre.

10/40

Photo de: Mario Bartkowiak

Le dimanche, c'est le jour des premières : première pole position pour le jeune Lucas Auer (Mercedes) qui signe dans la foulée son premier succès en DTM en course, offrant également son premier succès dans la discipline à l'équipe Mücke Motorsport. Mattias Ekström (Audi) et Rob Wickens (Mercedes) complètent le podium.

11/40

Photo de: Alexander Trienitz

A l'issue de ce solide début de saison, Robert Wickens est le nouveau leader du championnat. Avec 58 points, le Canadien devance Marco Wittmann (55), alors que Mattias Ekström (46), Jamie Green (45), Edoardo Mortara (44) et Paul Di Resta (43) se tiennent dans un mouchoir.

12/40

Photo de: Alexander Trienitz

Nous voici déjà fin juin sur l'atypique circuit du Norisring, tracé dans les rues de Nuremberg. Les pilotes Mercedes confirment la bonne forme des C63, avec cette fois la pole position pour Christian Vietoris, qui devance pour quelques millièmes trois prétendants au titre : Ekström, Green et son leader Wickens.

13/40

Photo de: Alexander Trienitz

Rififi dans la course 1 : en tentant d'attaquer Robert Wickens pour le gain de la deuxième place, Mattias Ekström (Audi) accroche le Canadien, qui va percuter le leader Vietoris. Le Suédois abandonne tout comme Wickens, qui perd gros dans l'histoire, alors que Vietoris devra se contenter de la 10e place. Edoardo Mortara (Audi) profite de l'aubaine pour récupérer la première place et remporter la course. Il est le premier pilote à s'imposer deux fois cette saison. Jamie Green (Audi) et Paul Di Resta (Mercedes) complètent le podium.

14/40

Photo de: Alexander Trienitz

Malgré la polémique de la veille, Ekström ne lâche rien, et signe la pole position du dimanche pour la course 2 sur le Norisring devant Tom Blomqvist (BMW) et Paul Di Resta (Mercedes).

15/40

Photo de: Alexander Trienitz

Nouvelle désillusion pour Ekström lors de la course où, surpris par le freinage appuyé de Di Resta à la première épingle, le Suédois percute la Mercedes de l'Ecossais. Ekström renonce, mais c'est son équipier Nico Müller qui, après un beau duel avec la BMW de Tom Blomqvist en fin de course, remporte sa première victoire en DTM, quelques semaines après avoir signé sa première pole à Hockenheim.

16/40

Photo de: Alexander Trienitz

Loin des nombreuses échauffourées du week-end, et grâce à ses solides 4e et 6e place, Marco Wittmann (BMW) vire en tête du championnat à l'issue de ce week-end du Norisring. Avec 75 points, le champion 2014 devance Edoardo Mortara (73), Paul Di Resta (70) et Jamie Green (63).

17/40

Photo de: Mario Bartkowiak

Mi-juillet, les concurrents du DTM se retrouvent sur les bords de la Mer du Nord, sur le circuit de Zandvoort. Robert Wickens (Mercedes) prend sa revanche après sa désillusion du Norisring en se montrant impérial (pole et victoire) sur le tracé néerlandais. Le Canadien, qui signe son premier succès de la saison, devance le leader Marco Wittmann (BMW) et un autre déçu de Nuremberg, Christian Vietoris (Mercedes). Frustration cette fois pour Mortara, privé de point après avoir été pénalisé... par erreur par les commissaires pour un supposé excès de vitesse, finalement non avéré, sous drapeaux jaunes.

18/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le lendemain, c'est au tour de Jamie Green (Audi) de briller, avec la pole position, puis la victoire. Le Britannique ouvre lui aussi son compteur, devançant en course la Mercedes de son compatriote Gary Paffett, et l'Audi d'Edoardo Mortara.

19/40

Photo de: Alexander Trienitz

Neuvième de la course 1 à Zandvoort, Esteban Ocon marque ses premiers points en DTM. Mais il s'agira de la dernière sortie dans la discipline du jeune Français, promu pilote Manor en Formule 1 quelques jours plus tard. Il sera remplacé par Felix Rosenqvist sur la Mercedes ART Grand Prix en DTM.

20/40

Photo de: Mario Bartkowiak

Encore un week-end solide pour Marco Wittmann. 2e et 4e à Zandvoort, le pilote allemand conserve la tête du championnat avec 105 points. Jamie Green (98) est son nouveau dauphin devant Edoardo Mortara (88) et Robert Wickens (83). Les quatre hommes se détachent en tête du classement.

21/40

Photo de: ITR eV

Après un mois de pause estivale, c'est la rentrée fin août du côté du Moscou Raceway. Et c'est le vétéran Gary Paffett qui s'illustre en signant la pole position au volant de sa Mercedes pour la course 1. Le Britannique emmène un quadruplé Mercedes, devançant Wickens, Di Resta et Götz.

22/40

Photo de: ITR eV

Alors que la pluie s'invite pour la première course, Robert Wickens surprend Paffett au départ et file vers une deuxième victoire. Peu de changement lors de cette première manche, Mercedes signant un quadruplé avec Di Resta, Paffett et Götz.

23/40

Photo de: ITR eV

Totalement noyé lors du déluge de la veille (17e), le leader Marco Wittmann reprend la main le lendemain sur le sec, en signant la pole position devant son équipier Tom Blomqvist, et Robert Wickens toujours présent, qui devance la BMW de son compatriote Bruno Spengler.

24/40

Photo de: BMW AG

Démonstration impeccable de Wittmann dans la seconde manche, avec une victoire sans contestation, emmenant cette fois un quadruplé BMW devant Blomqvist, Spengler et Farfus. Wickens se classe 5e alors que Jamie Green termine en fond de classement, après divers accrochages et pénalités. Wittmann demeure plus que jamais leader avec 130 points, alors que Wickens suit avec 118 unités au compteur. Jamie Green (104) et Edoardo Mortara (100) suivent un peu plus loin.

25/40

Photo de: James Gasperotti

Mi-septembre : le DTM pose ses valises sur le circuit du Nürburgring. Un circuit qui réussit à Lucas Auer, qui signe sa deuxième pole de la saison devant Marco Wittmann et Tom Blomqvist. Mais le jeune Autrichien ne peut profiter de sa pole, pénalisé après un fait de course à Moscou. Wittmann hérite de al pole devant Blomqvist, alors que Wickens connait une grosse contre-performance en se classant seulement 13e.

26/40

Photo de: James Gasperotti

Wittmann ne laisse pas passer l'occasion d'enfoncer le clou, et prend encore un peu plus d'avance en signant une troisième victoire (sa deuxième consécutive) devant Blomqvist, Green et Mortara, alors que Wickens ne peut accrocher que deux petits points.

27/40

Photo de: Mario Bartkowiak

Cette fois c'est la bonne pour Lucas Auer, encore le plus rapide des qualifications le dimanche sur le Nürburgring, et qui conserve sa pole. Mais le pilote autrichien est battu en fin de course par Edoardo Mortara (Audi) auteur d'une remontée exceptionnelle, et qui revient dans la course au titre après cette troisième victoire de la saison. Derrière Mortara et Auer, c'est toutefois l'incontournable Marco Wittmann qui complète le podium. Robert Wickens sombre définitivement, en se classant 14e seulement. Alors que Wittmann a fait un grand pas vers le titre (170 points), Mortara reprend espoir en deuxième position (137), devant Wickens et Green, désormais distancés avec 120 et 119 points respectivement.

28/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le DTM revient sur le Hungaroring fin septembre pour l'avant-dernière étape du chamoionnat. Edoardo Mortara poursuit sur sa lancée du Nürburgring en signant la pole position devant Green, s'affirmant comme le rival numéro un de Wittmann en cette fin de saison. Etonnant carton plein pour Audi, qui place ses huit voitures aux huit premiers rangs ! La pression monte pour Marco Wittmann, seulement 10e de la séance.

29/40

Photo de: Alexander Trienitz

Confirmation en course avec la démonstration Audi qui, comme à la parade, accroche les six premières places de la première manche sur le Hungaroring. Surtout, Edoardo Mortara remporte une deuxième victoire consécutive, alors que Wittmann parvient péniblement à arracher les points de la 7e place.

30/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le tournant du championnat : une nouvelle fois en pole position, Mortara, qui a réduit presque à néant son retard sur Wittmann la veille, a l'occasion de prendre l'avantage au championnat. Mais le pilote Audi craque sous la pression et rate son départ et se voit débordé par la meute. Dans la bousculade, il accroche Wittmann en pleine ligne droite, ce dernier allant toucher l'Audi de Green (photo). Wittmann et Green poursuivent, mais Mortara doit stopper dès le premier tour pour une crevaison, avant de poursuivre en dernière position.

31/40

Photo de: Alexander Trienitz

Et c'est l'inévitable Mattias Ekström, toujours présent au bon moment, qui profite de la confusion pour prendre la tête, et remporter cette seconde manche bien agitée. Belle performance également d'Adrian Tambay, 2e sur son Audi, alors que Daniel Juncadella (Mercedes) complète le podium. Quatrième, Marco Wittmann conserve une bonne avance au classement.

32/40

Photo de: Alexander Trienitz

Mais nouveau coup de théâtre à l'issue de cette seconde manche en Hongrie avec la disqualification de Marco Wittmann pour irrégularité technique. Le pilote allemand perd les points de sa quatrième place, alors que Juncadella est sanctionné pour les mêmes raisons, et perd le bénéficie de son premier podium en DTM.

33/40

Photo de: Alexander Trienitz

Surtout, le championnat est relancé avant le dernier week-end de la saison à Hockenheim, Marco Wittmann et Edoardo Mortara étant désormais séparés de 14 points seulement avant cette finale.

34/40

Photo de: Alexander Trienitz

Antonio Felix Da Costa, qui vient d'annoncer son départ du DTM à l'issue de la saison, joue les arbitres en plaçant sa BMW en pole position pour la course 1. Le Portugais devance Miguel Molina (Audi) et Tom Blomqvist (BMW). Marco Wittmann se classe 4e, Edoardo Mortara devra se contenter du 8e rang sur la grille.

35/40

Photo de: Alexander Trienitz

Mais c'est Miguel Molina, deuxième sur la grille, qui s'impose lors de cette première manche, devançant les deux prétendants au titre, Marco Wittmann et Edoardo Mortara. Ce dernier a fait le spectacle avec une remontée spectaculaire depuis la 8e place avec plusieurs dépassement de haute volée dans les derniers tours, pour conserver une chance mathématique d'être titré.

36/40

Photo de: Alexander Trienitz

Da Costa récidive le dimanche matin avec une deuxième pole successive ! Le Portugais, qui soigne ses adieux aux DTM, devance Gary Paffett (Mercedes), alors que Wittmann et Mortara se suivent de près, aux 5e et 6e rangs.

37/40

Photo de: Alexander Trienitz

Nouvelle démonstration d'Edoardo Mortara, qui fait le spectacle encore une fois, se portant rapidement en tête après l'accrochage en tête de la course entre Da Costa et Paffett. Le pilote Audi remporte son cinquième succès de la saison (record) devant les deux Mercedes de Christian Vietoris et Gary Paffett.

38/40

Photo de: Alexander Trienitz

Ce n'est toutefois pas suffisant pour Mortara car, en finissant quatrième, Marco Wittmann s'adjuge le titre DTM 2016, son deuxième après celui de 2014, lui qui n'a effectué ses débuts dans la discipline qu'en 2013 !

39/40

Photo de: Alexander Trienitz

Le pilote de l'équipe BMW Team RMG conclut ainsi une brillante saison où il a fait preuve de régularité en tête des classements, devant un Mortara méritant, mais qui a laissé passé de gros points à plusieurs occasions. Jamie Green complète le podium final du championnat.

40/40

Photo de: Alexander Trienitz

On ajoutera également que cette fin de saison sonne le départ de deux piliers du DTM, présents dans la discipline depuis le début des années 2000 : Martin Tomczyk, qui s'en va vers de nouveaux challenges avec le projet GTE de BMW pour 2018, et Timo Scheider, mis à l'écart de l'effectif Audi à l'issue de cette saison 2016. Tomczyk avait été titré en 2011 avec Audi, peu après Timo Scheider, sacré à deux reprises avec le constructeur d'Ingolstadt, en 2008 et 2009.

Article suivant
Le DTM annonce son calendrier 2017

Article précédent

Le DTM annonce son calendrier 2017

Article suivant

Berger est "trop occupé" pour prendre la direction du DTM

Berger est "trop occupé" pour prendre la direction du DTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Zandvoort
Lieu Zandvoort
Pilotes Esteban Ocon
Type d'article Diaporama