Rahel Frey est prête à relever le défi

Unique représentante féminine du côté d'Audi Sport, Rahel Frey va prochainement entamer sa seconde saison en DTM

Unique représentante féminine du côté d'Audi Sport, Rahel Frey va prochainement entamer sa seconde saison en DTM. Après une première campagne difficile durant laquelle elle a peaufiné son apprentissage, le Suissesse espère faire mieux qu'en 2011, surtout qu'elle disposera désormais d'une voiture équivalente à celle des autres pilotes et, chose essentielle, qu'elle bénéficiera de l'appui du team officiel Abt pour lequel elle court cette année.

Le Docteur Wolfgang Ullrich, patron d'Audi Motorsport, avait expliqué lors de l'annonce de son line-up qu'il voyait en Rahel Frey la bonne surprise de l'année. A elle de ne pas le faire mentir. "J'espère que je pourrais répondre à ses attentes" , déclare l'ex-pilote du team Phoenix. "Je suis très heureuse que le Docteur Ullrich et Audi me donnent une chance de faire mes preuves en DTM. Je suis arrivée au dernier moment l'année dernière... j'ai seulement pu tester la voiture deux fois avant le début de la saison. Cet hiver, j'ai pu rouler largement plus !"

"J'ai beaucoup plus d'expérience et je suis sûre que ça peut payer. Mais il ne faut pas oublier que le DTM reste toujours le DTM et que c'est une série très compétitive" , poursuit Rahel Frey, qui se dit satisfaite par ses premiers contacts avec sa nouvelle écurie. "Je connais la plupart des personnes de l'équipe depuis l'année dernière car Audi est une grande famille et les trois équipes DTM travaillent ensemble. J'ai été très bien reçu et je suis impressionnée par ce que j'ai vu là bas."

Nouvelle réglementation oblige, Audi Sport s'est vu dans l'obligation de remplacer son A4 DTM par une toute nouvelle A5 DTM. Une voiture que Rahel Frey a d'ors et déjà pu tester. "Chacun des sept pilotes a été impliqué dans le développement (ndlr : Adrien Tambay a été officialisé après ses homologues de chez Audi et n'a pas encore pu prendre le volant de cette A5) et j'en suis très heureuse car nous sommes donc tous traité de la même façon. Je pourrais tester l'Audi A5 DTM dans sa version définitive pour la première fois lors des essais officiels à Valencia. Je suis très excitée car la voiture est tout simplement géniale. Les ingénieurs ont encore fait du bon boulot" , achève la jeune femme de 26 ans.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Adrien Tambay , Rahel Frey
Type d'article Actualités