René Rast, champion DTM inattendu

Pour sa première saison en DTM, le pilote Audi a réussi l'exploit de décrocher le titre devant des équipiers aussi expérimentés que Mattias Ekström ou Jamie Green.

À 30 ans, René Rast devient ainsi le premier rookie à être sacré champion depuis Nicola Larini, titré avec Alfa Romeo en DTM en 1993.

S'il effectuait sa première saison complète en DTM en 2017, René Rast, 30 ans, compte déjà un certain palmarès en sport automobile. Après des débuts en Formule BMW en Allemagne en 2004, le pilote originaire de Minden est rapidement passé à la berline, remportant la Volkswagen Polo Cup en 2005, avant de terminer vice-champion de la Seat Leon Supercopa Allemagne.

Passé à la Porsche Supercup dès 2007, Rast est rapidement devenu l'une des références de la discipline, remportant pas moins de vingt succès, et trois titres consécutifs de 2010 à 2012. Le pilote allemand a ensuite disputé les FIA GT Series en 2013 au volant d'une Audi R8 LMS de l'équipe WRT, avec laquelle il a également disputé les Blancpain GT Series Sprint Cup en 2014 et en 2016.

René Rast a également disputé trois éditions des 24 Heures du Mans de 2014 à 2016, s'alignant même au volant d'une Audi R18 e-tron quattro officielle en 2015 (avec Marco Bonanomi et Filipe Albuquerque), décrochant une septième place au général. L'an passé, il a également disputé le WEC au volant de l'ORECA 05 LMP2 du G-Drive Racing.

Remplaçant Adrien Tambay, blessé, au pied levé pour la Course 2 de Zandvoort en 2016, Rast a fait tellement forte impression à Audi que la marque d'Ingolstadt décidait lui faire confiance pour remplacer Mattias Ekström (pris en Rallycross) lors de la finale à Hockenheim, avant de le titulariser pour la saison 2017.

Auteur d'un premier podium dès le deuxième meeting de la saison au Lausitzring, Rast décrochait sa première pole et son premier succès lors de la course suivante en Hongrie, où il se hissait même en tête du championnat. Moins en réussite par la suite, il se remettait en selle avec une deuxième victoire à Moscou, puis une autre à Spielberg lors de l'avant-dernier rendez-vous du calendrier.

"Je n'avais rien à perdre"

S'il comptait encore 21 points de retard sur Ekström avant la finale à Hockenheim, Rast se positionnait avec une sixième place dans la Course 1 (et un score nul de Ekström), puis surtout avec les pénalités de grille infligées pour la Course 2 à Ekström et Green. Deuxième de la seconde manche, il coiffait le titre pour trois points seulement, concluant ainsi de la meilleure manière une saison qui a dépassé toutes ses attentes.

"Mon objectif était de devenir le meilleur rookie", reconnaît-il. "Je voulais apprendre, marquer des points régulièrement, et toujours bien terminer les courses. Avant la saison, qui aurait pensé que je me battrais immédiatement pour le titre ? C'est pourquoi, lors de la finale, je n'avais plus rien à perdre. J'ai abordé le week-end sans pression, et maintenant je suis plus qu'heureux que tout ait fonctionné parfaitement."

"Je veux remercier Audi pour m'avoir offert cette opportunité de venir en DTM à 30 ans et de piloter cette voiture fantastique, mais aussi au Team Rosberg où je me suis senti à l'aise dès le premier jour, et également à mon équipier Jamie Green. Il est l'un des pilotes les plus rapides du DTM, et a connu une nouvelle fois un incroyable manque de réussite."

Qu'il se batte pour le titre pour sa première saison en DTM – et même l'emporter à la fin –, c'est quelque chose que personne n'avait vraiment anticipé, pas même René lui-même.

Dieter Gass, directeur de la compétition chez Audi

"René a effectué une saison incroyable", a déclaré de son côté Dieter Gass, le directeur de la compétition chez Audi. "Il y avait de bonnes raisons pour lesquelles nous l'avons intégré à notre équipe de DTM, et nous nous attendions à ce qu'il soit performant."

"Mais qu'il se batte pour le titre pour sa première saison en DTM – et même l'emporter à la fin -, c'est quelque chose que personne n'avait vraiment anticipé, pas même René lui-même. L'un des facteurs décisifs fut sa vitesse naturelle. Il fut l'un des meilleurs en qualifications cette année."

"Je suis tellement heureux pour l'Audi Sport Team Rosberg. L'équipe a travaillé tellement dur depuis si longtemps, pour finalement remporter un titre en DTM. Avec le titre pilote et celui par équipe, cela en fait même deux !" 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim II
Circuit Hockenheim
Pilotes René Rast
Équipes Audi Sport Team Rosberg
Type d'article Réactions