Christian Vietoris

Vietoris en veut toujours à Ekström

Quelques jours après l'accrochage avec l'Audi de Mattias Ekström, qui l'a privé d'une probable victoire lors de la course 1 sur le Norisring, Christian Vietoris (Mercedes) a toujours de la rancœur envers le pilote suédois.

Vietoris, qui évolue dans le championnat DTM depuis 2011 au sein du giron Mercedes, pensait bien être en mesure de décrocher sa deuxième victoire en DTM le week-end dernier sur le circuit urbain du Norising. Le pilote allemand avait déjà fait une bonne partie du travail : la pole position dans un premier temps, puis un bon départ, qui lui avait permis de se maintenir en tête du peloton au premier virage. 

Alors qu'il semblait en mesure de contrôler ses adversaires, Christian Vietoris a tout perdu lorsque, victime innocente de la grosse bagarre et de la touchette entre ses deux poursuivants, son équipier Robert Wickens et Mattias Ekström (Audi), il était percuté par la RS5 du pilote suédois en perdition à la première épingle, un choc qui l'envoyait en tête-à-queue.

S'il pouvait reprendre sa route en 6e position, sa voiture endommagée ne lui permettait plus de se battre à armes égales, et il devait finalement se contenter du seul point de la 10e place à l'arrivée. Pour ne rien arranger, Vietoris ne se classait que 15e le lendemain après avoir écopé d'un drive through pour avoir accroché la BMW d'Antonio Felix Da Costa. 

J'espère sincèrement qu'il ne croyait pas aux choses qu'il a dites. Sinon, cela va être dangereux dans les prochaines manches pour tous les 23 autres pilotes sur la piste, car il ne sait apparemment pas comment fonctionne sa voiture de DTM.

Christian Vietoris, au sujet des déclarations de Mattias Ekström après leur accrochage au Norisring.

Si les jours ont passé depuis le Norisring, le pilote Mercedes en veut toujours à Ekström. "Honnêtement, mon sentiment est toujours le même", commente-t-il. "Ce que Eki a fait n'est juste pas correct. J'ai eu un peu de temps lors des jours qui ont suivi pour lire en entier les résumés comprenant ses commentaires au sujet de l'incident."

"J'espère sincèrement qu'il ne croyait pas aux choses qu'il a dites. Sinon, cela va être dangereux dans les prochaines manches pour tous les 23 autres pilotes sur la piste, car il ne sait apparemment pas comment fonctionne sa voiture de DTM."

Pascal Wehrlein et l'équilibre des choses

"Pour moi, l'affaire est close", continue Vietoris. "Mais ce n'est pas quelque chose que l'on peut simplement oublier. Pour Robert (Wickens), l'histoire doit avoir un goût de déjà vu. L'an passé, il a été poussé par une autre Audi dans une Mercedes devant lui."

"Mais je suis d'accord avec Pascal Wehrlein. Après Spielberg, il a dit que le karma avait une tendance à équilibrer les choses. Et finalement il avait raison, car nous avons fini par être champions. Peut-être que cette année tournera de la même façon."

Après le Norisring, Christian Vietoris, 27 ans, occupe le 14e rang du championnat. Son meilleur résultat cette saison reste deux 5e places (Hockenheim 1 et Lausitzring 1). Ses meilleurs classements au championnat DTM sont ses deux 4e places à l'issue des saisons 2013 et 2014, année durant laquelle il a remporté son premier (et unique) succès en DTM, à Oschersleben.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Norisring
Circuit Norisring
Pilotes Mattias Ekström , Christian Vietoris
Type d'article Résumé de course
Tags audi, christian vietoris, dtm, mattias ekstrom, mercedes