Un week-end difficile pour BMW sur le Lausitzring

Dominée par Mercedes et Audi lors de l'ouverture à Hockenheim, puis plus encore le week-end dernier sur le Lausitzring, l'équipe BMW est déjà décrochée au classement constructeurs.

Titré l'an passé au championnat pilotes avec Marco Wittmann, BMW semble avoir du mal à négocier la transition amenée par la nouvelle réglementation technique en 2017. Après les quatre premières manches de la saison (Hockenheim et Lausitzring), le constructeur bavarois est le seul à n'avoir pu encore accrocher une victoire, alors qu'Audi et Mercedes comptent deux succès chacun (pour les seuls Lucas Auer pour Mercedes, et Jamie Green pour Audi).

Si Timo Glock et Marco Wittmann ont pu sauver l'honneur de la marque à l'hélice à Hockenheim en arrachant la dernière place du podium sur les Courses 1 et 2, les BMW M4 furent absentes du top 3 à l'issue des deux manches du Lausitzring.

Le samedi, c'est Maxime Martin qui faisait figure de fer de lance chez BMW. Troisième des qualifications, le pilote belge n'a pu conserver son rang à l'issue de la première manche, qu'il a conclue au pied du podium. Martin était même le seul pilote BMW à finir dans le top 10, après les déboires de Timo Glock (problème lors du changement de pneus) et d'un Tom Blomqvist accroché par Di Resta (photo), les deux hommes s'étant élancés des cinquième et sixième rangs.

"Ce fut une course difficile [samedi]", explique Jens Marquardt, le directeur de la compétition chez BMW. "C'est dommage que Maxime n'ait pu réussir à décrocher le podium. Il a essayé du mieux qu'il pouvait, et a signé le meilleur résultat possible. C'est vraiment fâcheux que Tom ait été poussé en tête-à-queue par Paul Di Resta, je pense que tout le monde sait maintenant que vous devez être prudent avec les pneus froids."

"Quelque chose est allé de travers lors de l'arrêt de Timo et nous devons voir cela de près. Le DTM est tellement serré que c'est toujours difficile lorsque les choses ne coulent pas parfaitement. N'avoir qu'une voiture dans le top 10, en quatrième position, n'est pas suffisant. Nous prenons acte de ce résultat."

La deuxième journée de course n'a guère davantage souri à BMW, qui comptait pourtant une voiture sur la première ligne, en deuxième position, avec Tom Blomqvist. Le pilote britannique était cette fois sanctionné pour départ anticipé, et revenait en piste en queue de peloton.

Maxime Martin était une nouvelle fois le pilote BMW le mieux placé à l'issue de la course, concluant tout de même à un lointain huitième rang après s'être élancé cinquième. Il terminait juste devant Marco Wittmann, neuvième après être parti de la dixième place sur la grille. Une bien maigre collecte pour BMW, désormais décroché au classement constructeurs avec 64 points seulement, très loin derrière Mercedes et Audi, qui comptent 187 et 177 unités.

Timo Glock, meilleur pilote BMW au championnat

"La course de dimanche était également difficile pour nous sur le Lausitzring", poursuit Jens Marquardt. "Bien entendu, voir nos voitures les mieux placées terminer aux huitième et neuvième rangs n'est pas le résultat que nous espérions. Pas de réussite pour Tom, qui fait un départ anticipé, même si c'était infime cela a influencé le résultat final, mais nous devons analyser les courses de près et examiner notre stratégie."

"Cela s'est bien passé pour Marco, qui a pu maintenir un bon rythme. Nous l'avons peut-être appelé trop tôt, sans quoi il aurait gagné d'autres places. Dans l'ensemble, nous n'avons pas choisi particulièrement de tactique agressive, au contraire d'Audi par exemple. Mais on a pu voir que leur stratégie a payé par deux fois. Ce n'était pas un bon week-end pour nous."

Au championnat, le meilleur pilote BMW demeure Timo Glock, huitième du classement avec 44 points de retard sur le leader Lucas Auer.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Lausitzring
Circuit EuroSpeedway Lausitz
Pilotes Maxime Martin
Type d'article Réactions