Wehrlein titré - "Je me souviendrai toujours de ce moment"

Annoncé en partance pour la Formule 1 l’an prochain, Pascal Wehrlein préfère savourer le titre 2015 décroché avant même la course 2 à Hockenheim avant de penser à l’avenir.

E.R., Hockenheim - Pascal Wehrlein n’est pas de nature exubérante. Chez le jeune pilote allemand, qui fêtera ses 21 ans dimanche, c’est plutôt le soulagement et la satisfaction de la mission accomplie qui primaient à l’issue de la course 1 de Hockenheim, à l’issue de laquelle il terminait 9e. Suffisant pour se mettre hors d’atteinte au classement dès ce samedi soir, devenant ainsi le champion le plus jeune de l'histoire du DTM.

"Incontestablement, ce titre constitue ma plus belle réussite", expliquait-il calmement après la course. "Je me souviendrai toujours de ce moment. Remporter le titre pour Mercedes c’est incroyable, je suis simplement heureux et fier de faire partie de cette équipe incroyable, je ne les remercierai jamais assez".

"On a passé tellement de temps, travaillé tellement dur avec l’équipe pour améliorer la voiture et essayer d’être devant", poursuit le champion DTM 2015. "Même avec une avance conséquente, il fallait rester concentré car les choses peuvent vite tourner mal. Lorsque j’ai passé la ligne d’arrivée, toute la pression s’est envolée".

Malgré ses 37 points d’avance avant Hockenheim, Wehrlein n’a jamais relâché la pression. D’autant que des qualifications difficiles l’ont obligé à s’élancer du 13e rang sur la grille, et à batailler durement tout au long de la course, allant au contact à plusieurs reprises, notamment avec la BMW de Martin Tomczyk.

Ce week-end, nous célébrons ce titre. Puis, dans les deux ou trois semaines qui viennent, nous allons commencer à réfléchir à l'avenir.

Pascal Wehrlein.

"Je savais qu’il me serait difficile d’être sur le podium aujourd’hui, ayant la voiture la plus lourde", poursuit Pascal Wehrlein. "C’était la même chose au Nürburgring. Vous devez juste composer avec ça, faire de votre mieux et essayer de prendre des points, c’est ce que j’ai fait, comme sur presque toutes les courses".

Le titre en poche, voici Wehrlein prêt à aborder l’échelon ultime en 2016, à savoir accéder au championnat du monde de Formule 1 où il est pressenti l’an prochain, après ses expériences en tant que pilote essayeur chez Mercedes GP.

"Pour l’instant, je ne sais pas ce qu’il adviendra", explique-t-il. "Ce week-end, nous célébrons ce titre. Puis, dans les deux ou trois semaines qui viennent, nous allons commencer à réfléchir à l'avenir". 

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim II
Circuit Hockenheim
Pilotes Pascal Wehrlein
Type d'article Résumé de course
Tags dtm, mercedes, pascal wehrlein