Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
34 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
12 Heures
:
36 Minutes
:
45 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

C'est parti à Iffendic, Bordes s'impose en Espoirs 85cc !

partages
commentaires
C'est parti à Iffendic, Bordes s'impose en Espoirs 85cc !
8 juil. 2018 à 06:15

Sous une chaleur accablante s’est ouvert ce samedi en Bretagne le sixième opus du 24MX Tour 2018.

Comme toujours, ce sont les plus jeunes qui ont ouvert le bal avec l’intégralité de l’avant dernière épreuve du Championnat de France Espoirs 85cc et les qualifications du Junior. Malgré des conditions de courses éprouvantes sur une piste sélective, dure et vraiment creusée dans certaines portions, les pilotes ont assuré le spectacle. Dans ces deux catégories le suspense est de mise, l’épreuve n’a pas échappé à la règle. C’est un terrain de  « typique » avec des dénivelés impressionnants et parfaitement préparé par les bénévoles du MC Iffendic qui a été proposé aux pilotes. Les conditions s’annoncent parfaites pour l’entrée en lice de l’Elite demain. Tous les voyants sont au vert, la journée à venir s’annonce palpitante.

Baptiste Bordes, la Bretagne ça le gagne !

Chaque fois qu’il pose ses roues sur le sol breton, le Tarnais Baptiste Bordes (KTM) repart avec le trophée du vainqueur. C’est à Romagné qu’il avait empoché sa première victoire en Espoirs 85cc l’an dernier. A Iffendic, sur un terrain qu’il n’affectionne pourtant pas particulièrement, il a été impressionnant de maîtrise pour s’imposer. Sa première sortie de grille a été excellente lui permettant de réaliser le holeshot. Légèrement inquiété dans le premier tour par le meilleur temps des chronos Enzo Cazat (Husqvarna), il a gardé la tête froide pour repasser devant tout de suite avant de réaliser un cavalier seul. Il s’impose avec cinq secondes d’avance. Son deuxième départ a été moins bon. Parti en milieu de peloton il est revenu dixième à la fin du premier tour. Très appliqué, il va remonter puis bénéficier d’une erreur de Soulimani (Husqvarna) à deux tours de l’arrivée pour passer quatrième. Cette position lui permet de devancer le leader du Championnat Luca Diserens (Ricci Racing KTM) au classement final de l’épreuve.

Le Suisse a raté ses deux départs de la journée. En première manche il a néanmoins réussi à se faufiler dans le premier tour pour pointer troisième au passage sur la ligne. Mieux, il s’est défait d’Enzo Cazat pour talonner Bordes durant le premier tiers de la course. Il a ensuite baissé de rythme et n’a pu résister aux assauts de Cazat en fin de manche, se classant finalement troisième. Pour le second départ, il a choisi une option à l’extérieure de la grille pour ne pas être enfermé. Cela ne lui a pas réussi, il n’est parti qu’en milieu de pack. Il a couru derrière Soulimani les trois premiers tours avant de disposer de son rival au Championnat pour le gain de la troisième place. Les leaders avaient creusé l’écart, il n’a pu faire mieux, d’autant que Soulimani lui a mis la pression toute la manche. Il réalise néanmoins une belle opération au Championnat puisqu’il reprend six points d’avance. Saad Soulimani, quatrième du jour (4-6), a lui aussi raté ses deux départs avant de caler à deux tours de l’arrivée de l’ultime course alors qu’il attaquait Diserens, de rétrograder de deux positions et de perdre de précieux points. La finale s’annonce très chaude entre ses deux pilotes, le troisième Bordes pointant à 18 longueurs.

Le Réunionnais Xavier Casal (Husqvarna) complète le podium, son premier sur la scène nationale. Il s’est franchement raté lors de la manche inaugurale, ne pointant que 24ème à la fin du premier tour. Il a mis du gros gaz pour terminer cinquième. A l’inverse, il est ensuite parti dans le bon wagon. Deuxième derrière Tom Rogister (Husqvarna), il a pris les commandes dans le troisième tour mais Axel Louis est resté dans sa roue. Le pilote du team 114 a mis une grosse pression durant toute la manche et, malgré une belle résistance de Casal, a réussi à trouver la faille à deux tours du drapeau à damier pour s’imposer. Une belle récompense pour ce pilote qui avait du abandonner en première manche après qu’une chute ai cassé son frein arrière et franchement endommagé les fixations moteurs. A noter qu’Enzo Casat complète le Top 5 de l’épreuve. Après d’excellents chronos, il réalise une première manche solide qu’il termine à la deuxième position, avant d’hypothéquer ses chances en se ratant au départ de la seconde course qu’il finira dixième. Vainqueur au Domaine de Foolz, Maxime Grau (Tech 32 Husqvarna – 6-8) a quant à lui été très en retrait à Iffendic, huitième seulement au final.

Le ton est donné en Junior

Les jeunes pilotes du Junior ne lâchent rien. A cet âge, ils ne se posent pas de questions et chaque course est une occasion de marquer son terrain. Les qualifications de ce samedi l’ont à nouveau montré, produisant une course qualificative spectaculaire. En effet, le groupe A a vu se confronter le leader du Championnat  (VRT 3AS KTM) aux coéquipiers du team MJC Yamaha Rick Elzinga et surtout Thibault Benistant. Après quelques revers ce dernier était très remonté. Les trois pilotes ont tout donné. Guyon a pris le meilleur en début de manche mais n’a pu prendre le large. En retrait en début de course Benistant s’est fait déposséder de sa deuxième place par Elzinga. Le Hollandais est longtemps resté devant mais, de retour de blessure, a un peu craqué sur la fin. Benistant est repassé avant de reprendre du terrain au leader. Les deux pilotes passent la ligne roues dans roues, Guyon conservant la victoire. Florian Miot prend la quatrième place (Motoblouz HB Racing KTM).

Dans le groupe B, Matheo Miot partait favori au côté de son coéquipier chez HB Motoblouz Racing KTM Thibault Maupin. S’il a réalisé le holeshot et pris les commandes, le Nordiste a chuté dès le premier tour et a mis très longtemps à repartir. Il a réussi à revenir onzième et n’a pas été obligé de passer par le repêchage. Sa position sur la grille risque néanmoins de l’handicaper pour les manches de demain. Dans ces conditions, Maupin a facilement remporté la course, loin devant Enzo Polias (Husqvarna) et Suff Sella.

Article suivant
Iffendic accueille l'avant-dernière épreuve du 24MX Tour

Article précédent

Iffendic accueille l'avant-dernière épreuve du 24MX Tour

Article suivant

Cinquième titre MX1 pour Xavier Boog à Iffendic !

Cinquième titre MX1 pour Xavier Boog à Iffendic !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Elite MX
Événement Iffendic